Dans la DH du 12 janvier

José De Cauwer analyse qualités et défauts de nos coureurs. Sans concession et en parfait connaisseur.

“Je ne connais pas de grands coureurs qui s’en foutent du cyclisme”, poursuit notre interlocuteur. “Prenez Maxime Monfort, voilà un grand coureur, un gentleman, la grande classe, il est très bon, sérieux. Ce qu’il a fait au Tour, malgré la naissance de sa fille, c’est super. Il a tout géré. Nuyens, dans les mêmes circonstances, avait dit: je n’y vais pas. Monfort, lui, sait qu’il est pro, dans la meilleure équipe du monde. Demandez dans le peloton international ce qu’ils pensent de lui. C’est le très haut niveau. Avec des gars comme lui, vous pouvez aller à la guerre. Ok, il a remisé ses ambitions pour le Tour, mais il reste très performant dans de très belles épreuves. Son transfert est une bonne chose, mais il aurait fait du bien dans une équipe belge. Il aurait mieux convenu à VDB qu’à Gilbert… et qu’aux Schleck.”

Pour José De Cauwer, plusieurs coureurs devraient s’inspirer des choix du Wallon.

Lire tout l’article : ici



3 commentaires pour “Dans la DH du 12 janvier”

  1. Que de compliments……bien sûr mérités!!!!

  2. Pour moi ce ne sont pas des compliments seulement des vérités car notre Maxime et bien tel qu’on le décrit

  3. Ca rend fiers les supporters 😉

Laissez un commentaire