Au Tour de Monfort

DHnet.be  17/02/2010

L’année 2010 va marquer Maxime Monfort, 27 ans depuis le 14 janvier dernier. En août, sa compagne, Laure lui donnera un bébé et deux mois plus tard, le 30 octobre, les jeunes parents se marieront. Ça, c’est l’aspect privé et affectif de cette année, mais pour le Wallon la saison à venir va aussi être importante.

Monfort arrive en fin de contrat dans une équipe HTC-Columbia, sans doute la meilleure du monde, où il aimerait rester, non sans se montrer attentif aux autres propositions qu’il a et va encore recevoir. Dans la formation américaine, dont il apprécie l’hyper professionnalisme et tous les progrès qu’elle lui a permis d’effectuer en un an et demi, le Luxembourgeois a fait son trou, n’hésitant jamais à se mettre au service d’un collectif exceptionnel.

 Néanmoins, l’an dernier, après cinq ans de disette, le coureur, qui vit à Sprimont durant la saison, à Cagnes sur Mer pour la préparer, en hiver, a retrouvé le chemin du succès, en enlevant méritoirement le championnat de Belgique de contre-la-montre à Saint-Ghislain, devant les rouleurs patentés que sont Sébastien Rosseler, Dominique Cornu et Stijn Devolder. Excusez du peu ! Une victoire, qu’il veut confirmer en août à Habay-la-Neuve, qui doit servir de déclic dans les mois prochains à l’ancien vainqueur du Tour du Luxembourg.

 “Je ne gagne pas beaucoup, mais j’ai la conscience tranquille, je sais tout ce que je fais”, dit-il. “L’an dernier, je suis passé tout près deux fois au Tour de Suisse, heureusement, c’est un équipier qui a gagné à chaque fois.”

 Après avoir débuté la saison à Majorque, le coureur de l’équipe HTC-Columbia va enchaîner la Ruta Del Sol et Almeria pour se présenter dans de bonnes conditions au départ de Paris-Nice, son premier objectif de l’année. Milan-Sanremo, le Critérium International, qui déménage en Corse et devrait lui convenir encore plus, le Tour du Pays Basque, où il cherchera à confirmer la 5e place conquise il y a deux ans, puis les classiques, l’Amstel, la Flèche wallonne et Liège-Bastogne-Liège, sont ses autres rendez-vous printaniers.

 ”Cette fois, je viserai un classement au Pays Basque”, assure-t-il encore. “L’an dernier, j’avais roulé en dedans pour garder des forces pour les classiques ardennaises. Mais je ne suis décidément pas un coureur d’épreuves d’un jour. Autant aller chercher un résultat sur les courses à étapes. Sur les classiques, que j’adore toujours autant, je suis moins à l’aise, car je ne suis pas assez explosif. L’an passé, j’étais encore avec le groupe des trente meilleurs au pied de la côte de Saint-Nicolas, mais j’ai été incapable de m’accrocher quand ça a accéléré”.

 C’est évidemment au Tour de France que Max veut arriver dans une forme optimale. Pour cela, il passera par les Tours de Bavière et de Suisse et effectuera deux stages en montagne avec son équipe.

 ”Je ferai également des reconnaissances individuelles de certaines étapes”, assure Monfort qui en décembre a été visionné les secteurs pavés que le Tour visitera en juillet. Il faut dire que le Wallon n’est pas du tout un adepte des pavés. “Ces reconnaissances, ça peut servir, je m’en suis encore rendu compte l’an dernier. Si j’avais su à quoi m’attendre, j’aurais monté différemment le Col du Grand Saint Bernard et j’aurais sans doute limité la casse.”

 Il faut dire que le champion de Belgique du chrono n’était pas au Tour dans l’optique d’y conquérir un bon classement final. Il en sera tout autrement cet été.

 ”Mon rôle va en effet être modifié, je serai plus libre et protégé, notamment à cause des départs de Kirchen, Boasson Hagen et Lovkvist”, dit Monfort qui partagera le leadership de sa formation avec Toni Martin et Michael Rogers, tandis que cinq hommes évolueront plus spécifiquement autour de Mark Cavendish pour lui permettre de mener à bien son but de conquête du maillot vert. “Je me mettrai au service de Mark, comme l’an passé, car il s’agit quand même du meilleur sprinter du monde”.

 Maxime Monfort est un battant, un caractère bien trempé, jamais avare de ses efforts. À 27 ans, le Wallon arrive bientôt à maturité.



2 commentaires pour “Au Tour de Monfort”

  1. Allez maxime continues tu es en bonne voie pour une belle carrière.Je crois que tu sais ce que tu représentes pour moi.

  2. Félicitations pour l’heureux évènement à venir.
    Bisous à tous les deux.

Laissez un commentaire