GIRO – Étape 10

Mardi 16 mai – Foligno > Montefalco (39,8 km – contre-la-montre individuel)

© Tim De Waele

© Tim De Waele

Le Néerlandais Tom DUMOULIN (Sunweb) remporte le contre-la-montre de ce mardi. Il devance le Britannique Geraint THOMAS (Sky) et le Luxembourgeois Bob JUNGELS (Quickstep). Malgré sa bonne performance, le coureur luxembourgeois perd le maillot rose au profit du vainqueur du jour.

Maxime termine à une excellente septième place, à 2’13″ du coureur néerlandais. Au classement général, Max conserve sa 19ème place,  à 8’56″ de Dumoulin, nouveau maillot rose.

© Eurosport

© Eurosport

Résultats complets

Parole à Max
« Je me sentais très bien évidemment. Déjà hier, lors de la reconnaissance, je me sentais bien. J’ai aussi fait attention à ne pas trop me relâcher sur la journée de repos. Et sur la course en elle-même, j’étais relax et le parcours me convenait bien. J’ai peut-être un peu payé mes efforts du début dans les cinq derniers kilomètres mais, franchement, je n’aurais jamais imaginé faire septième du chrono. C’est mon meilleur résultat sur un contre-la-montre d’un grand Tour. J’en suis très content et je l’apprécie à sa juste valeur. Mais il est vrai que je reste concentré parce que, dès demain, le Giro repart avec une étape très difficile. »

Onzième étape
Mercredi, les coureurs parcourront 161 kilomètres entre Firenze et Bagno di Romagna. Quatre cols seront à gravir : le Passo della Consuma (catégorie 2 – km 31,8), le Passo della Calla (catégorie 3 – km 64,2), le Passo del Carnaio (catégorie 3 – km 102,4) et le Monte Fumaiolo (catégorie 2 – km 135,8). Le peloton prendra le départ à 12h35 et arrivera à Bagno di Romagna entre 16h55 et 17h35.

© www.giroditalia.it

© www.giroditalia.it

GIRO – Étape 9

Dimanche 14 mai – Montenero di Bisaccia > Blockhaus (149 km)

© www.giroditalia.it

© www.giroditalia.it

Le Colombien Nairo QUINTANA (Movistar) s’offre la victoire d’etape et le maillot rose au sommet du Blockhaus, col de première catégorie. Il s’impose devant le Français Thibaut PINOT (FDJ) et le Néerlandais Tom DUMOULIN (Team Sunweb). 

Maxime termine 27ème ce dimanche, à 4’39″ du coureur colombien. Au classement général, Max est désormais 19ème, à 7’13″ du nouveau maillot rose. 

Résultats

Parole à Max
« C’était vraiment une étape sans répit. Au pied de la montée finale, j’ai été gêné par la chute et je n’ai plus jamais été au contact du groupe des favoris. Mais je peux aussi m’estimer chanceux de ne pas être tombé comme certains des favoris. Quoi qu’il en soit, j’ai fait la montée finale en prenant mon rythme et en essayant de limiter au maximum. Les écarts sont importants mais j’intègre tout de même le top 20 au général. Je suis donc toujours dans les plans que je me suis fixés. Demain, ce sera le deuxième jour de repos avant un contre-la-montre difficile mardi. »

Dixième étape
La prochaine étape aura lieu mardi après le deuxième jour de repos. Il s’agira d’un contre-la-montre individuel de 39,8 kilomètres entre Foligno et Montefalco. Le premier coureur prendra le départ à 12h50. Le dernier, le maillot rose, devrait franchir la ligne d’arrivée aux alentours de 17h15.

© www.giroditalia.it

© www.giroditalia.it

GIRO – Étape 8

Samedi 13 mai – Molfetta > Peschici (189 km)

© Lotto Soudal

© Lotto Soudal

L’Espagnol Gorka IZAGIRRE (Movistar) s’impose à Peschici devant l’Italien Giovanni VISCONTI (Bahrain Merida) et son compatriote Luis Leon SANCHEZ (Astana). Le Luxembourgeois Bob JUNGELS (Quickstep) conserve le maillot rose. 

Maxime termine 30ème du jour, à 21″ du coureur espagnol. Au classement général, il reste 25ème, mais désormais à 2’34″ du leader luxembourgeois. 

Classements de l’étape

Parole à Max
« On a eu une vraie étape difficile aujourd’hui. Une vitesse élevée et des bordures au début puis une course de mouvement dans la montagne. Je me sentais assez bien. J’étais dans le groupe maillot rose. Il y a juste eu un kwak dans le dernier virage : un coureur placé devant moi a loupé son virage et j’ai été obligé de freiner. Je perds le contact avec le groupe et 9″ dans l’histoire mais c’est pas trop grave. Demain, ce sera une étape avec une des arrivées les plus difficiles de ce Giro. J’espère être au niveau. »

Neuvième étape
Ce dimanche, les coureurs retrouvent la haute montagne pour une étape entre Montenero di Bisaccia et Blockhaus (149 kilomètres). Une seule difficulté, un col de première catégorie, sera au programme : le Blockhaus. Le peloton prendra le départ à 13h10 et arrivera entre 17h et 17h35.

© www.giroditalia.it

© www.giroditalia.it

GIRO – Étape 7

Vendredi 12 mai – Castrovillari > Alberobello (224 km)

© www.giroditalia.it

© www.giroditalia.it

Le jeune sprinteur australien Caleb EWAN (Orica-Scott) gagne sa première étape au Tour d’Italie, à Alberobello. Il devance, au sprint, le Colombien Fernando GAVIRIA (Quickstep) et l’Irlandais Sam BENNETT (Bora-Hansgrohe). À noter : la quatrième place du coéquipier allemand de Max, Andre GREIPEL. Le Luxembourgeois Bob JUNGELS conserve la tunique rose sur les épaules. 

Max achève l’étape à la 39ème place, à 2″ du coureur australien. Au classement général, il pointe toujours à la 25ème place, à 2’25″ de JUNGELS. 

Classements de l’étape

Parole à Max
« Je n’avais heureusement plus de maux de ventre. C’était de loin la journée la plus facile jusqu’à maintenant. Même s’il y avait quand même 230 kilomètres à parcourir. Tout le monde était frais dans le final et donc la préparation du sprint était assez chaotique. On s’est un peu emmêlé les pinceaux en prenant la tête du peloton trop tôt. Personnellement, je me sentais très bien mais « ça frottait » tellement que je n’ai pas pu aider André dans les 5 derniers kilomètres. Demain, on devrait avoir une étape plus nerveuse  et semblable à celle d’hier. »

Huitième étape
Samedi, 189 kilomètres seront à parcourir entre Molfetta et Peschici. Deux difficultés seront à gravir : Monte Sant’Angelo (catégorie 2 – km 100,7) et Coppa Santa Tecla (catégorie 4 – km 143). Le départ sera donné à 12h35. Les coureurs arriveront à Peschici entre 16h55 et 17h25.

© www.giroditalia.it

© www.giroditalia.it

GIRO – Étape 6

Jeudi 11 mai – Reggio Calabria > Terme Luigiane (217 km)

© Lotto Soudal (Flickr)

Souvenir de la semaine dernière – © Lotto Soudal (Flickr)

Le Suisse Silvan DILLIER (BMC) remporte l’étape devant le Belge Jasper STUYVEN (Trek-Segafredo) et l’Autrichien Lukas PÖSTLBERGER (Bora-Hansgrohe), vainqueur vendredi dernier. Le Luxembourgeois Bob JUNGELS (Quickstep) conserve le maillot rose. 

Max est 30ème de l’étape, à 47″ du vainqueur suisse. Au classement général, il reste 25ème, à 2’25″ de JUNGELS. 

Résultats

Parole à Max
« On ne savait pas si on allait rouler pour Andre ou pas aujourd’hui vu que le final n’était pas simple. Finalement, on a décidé de jouer la carte de Jasper (de Buyst) et moi, je pouvais aussi faire ma course. Je n’étais vraiment pas au top avec des maux de ventre toute la journée. C’est vraimenr à l’expérience que j’ai pu bien me positionner dans le final et limiter la casse. Finalement, je ne prends que 8 secondes sur les favoris donc compte tenu des circonstances de la journée, je suis satisfait. »

Septième étape
Vendredi, la septième étape reliera Castrovillari à Alberobello (224 kilomètres). Une côte de quatrième catégorie sera présente sur le parcours : Bosco delle Pianelle (km 154,1). Le peloton démarrera à 12 heures pile et arrivera à Alberobello entre 17 heures et 17h30.

© www.giroditalia.it

© www.giroditalia.it

GIRO – Étape 5

Mercredi 10 mai – Pedara > Messina (159 km)

© giroditalia (Twitter)

© giroditalia (Twitter)

Le Colombien Fernando GAVIRIA (Quickstep) accroche une deuxième victoire en quatre jours, après sa victoire dimanche. Il s’impose devant l’Italien Jakub MARECZKO (Wilier Triestina – Selle Italia) et l’Irlandais Sam BENNETT (Bora – Hansgrohe). André GREIPEL, le coéquipier allemand de Max, prend la quatrième place. Le Luxembourgeois Bob JUNGELS (Quickstep) reste en rose. 

Maxime achève l’étape à la 69ème place, dans le même temps que le coureur colombien. Au classement général, Max est toujours 25ème, à 2’17″ du leader luxembourgeois.

Classements du jour

Parole à Max
« Ce n’était pas une étape aussi facile qu’elle en avait l’air sur papier. Le peloton est resté groupé derrière les deux hommes échappés mais le tempo était relativement élevé toute la journée. Collectivement, on n’a rien à se reprocher, je pense, mais André voulait plus que sa quatrième place du jour. On aura d’autres occasions pour un sprint cette semaine. »

Sixième étape
Ce jeudi, étape pour puncheurs entre Reggio Calabria et Terme Luigiane (217 kilomètres). Deux côtes seront au programme : Barritteri (catégorie 3 – km 38,6) et Bv. di Fuscaldo (catégorie 4 – km 193,3). Les coureurs démarreront à 11h45 et arriveront à Terme Luigiane entre 16h55 et 17h30.

© www.giroditalia.it

© www.giroditalia.it

GIRO – Étape 4

Mardi 9 mai – Cefalù > Etna (181 km)

© Photonews

© Photonews

Le Slovène Jan POLANC (UAE Team Emirates) remporte l’étape sur les pentes de l’Etna. Il s’impose devant le Russe Ilnur ZAKARIN (Katusha-Alpecin) et le Britannique Geraint THOMAS (Sky). Le Luxembourgeois Bob JUNGELS (Quickstep), terminant dans le second groupe, dépossède son coéquipier Gaviria du maillot rose. 

Maxime termine 35ème de l’étape, à 2’36″ du vainqueur slovène. Au classement général, Max est désormais 25ème, à 2’17″ du nouveau maillot rose. 

Classements

Parole à Max
« 
Je redoutais un peu cette étape parce qu’elle vient tôt dans la course et en plus, le lendemain d’un jour de repos. Et effectivement, je n’étais pas dans une grosse journée. Le mot d’ordre était vraiment de limiter au maximum en attendant des jours meilleurs. Dans cette optique, perdre deux minutes sur les favoris n’est pas une catastrophe. Le Giro est vraiment lancé maintenant. »

Cinquième étape
Demain mercredi, les coureurs parcourront 159 kilomètres de Pedara à Messina. Cette étape sera dédiée aux sprinteurs avec un parcours accidenté mais comportant une seule côte de quatrième catégorie (Fornazzo, km 38,4). Le départ sera donné à 13h20. Les coureurs arriveront à Messina entre 17 heures et 17h30.

© www.giroditalia.it

© www.giroditalia.it

GIRO – Étape 3

Dimanche 7 mai – Tortolì > Cagliari (148 km)

© Famille Monfort

© Famille Monfort

Le Colombien Fernando GAVIRIA (Quickstep) gagne cette troisième étape. Il s’impose devant l’Allemand Rüdiger SELIG (Bora-Hansgrohe) et l’Italien Giacomo NIZZOLO (Trek-Segafredo). Grâce à sa victoire, Gaviria prend le maillot rose, qui change d’épaules pour la troisième fois.

Maxime termine 50ème, à 13″ du coureur colombien. Au classement général, Max est désormais 32ème, à 23″ du nouveau leader.

Résultats de l’étape

Parole à Max
« Ce matin, j’ai perdu mon papy, mon plus grand supporter depuis toujours,
celui qui m’a toujours soutenu, celui qui m’a dit à l’âge de 18 ans, quand j’étais rempli de doutes, que le velo était ma destinée et que j’y arriverais. Même s’il n’allait pas bien ces derniers temps, ça reste une nouvelle difficile à accepter mais ainsi va la vie. C’est le cœur lourd et la tête ailleurs que j’ai pris le depart. On avait un maillot à défendre et par rapport à tous mes équipiers, par rapport à André, je me devais de faire mon travail. On l’a plutôt bien fait même si André a eu un problème technique alors qu’il se trouvait dans la première bordure et qu’il aurait sans aucun doute sprinté pour la victoire. Je suis très triste et un perdu mais je sais que papy voudrait que je continue la course. »

Quatrième étape
La quatrième étape, qui aura lieu mardi (après le premier jour de repos), sera une étape de moyenne montagne entre Cefalù et l’Etna (181 kilomètres). Deux cols seront au programme pour le peloton : Portella Femminamorta (catégorie 2 – km 90) et l’arrivée, qui sera sans nul doute spectaculaire, sur les pentes de l’Etna (catégorie 1). Les coureurs prendront le départ à 12h05 et franchiront la ligne d’arrivée de l’Etna entre 16h50 et 17h40.

© www.giroditalia.it

© www.giroditalia.it

GIRO – Étape 2

Samedi 6 mai – Olbia > Tortolì (221 km)

© Giro d’Italia

Victoire pour les Lotto Soudal ce samedi! L’Allemand André GREIPEL enlève l’étape en devançant, au sprint, l’Italien Roberto FERRARI (UAE Team Emirates) et le Belge Jasper STUYVEN (Trek-Segafredo). Grâce à cette victoire, Greipel enfile le maillot rose!

Maxime termine 56ème de l’étape, dans le même temps que son coéquipier. Au classement général, est désormais 46ème, à 14″ de Greipel, le nouveau leader.

Classements

Parole à Max
« C’était une étape très longue avec un vent de face assez fort. Physiquement, le début n’était pas très dur et les cinq échappés étaient bien contrôlés. Dans le final  ça a roulé très fort dans la descente technique qui se terminait à 10 kilomètres de l’arrivée. André était dans une bonne journée et il n’a pas eu de mal à suivre le rythme. Le reste de l’équipe était bien organisé aussi et on a pu l’emmener au mieux. C’est super. Et en plus il prend le maillot rose. J’ai déjà défendu un maillot jaune au Tour et un maillot rouge à la Vuelta. Ce sera une première demain avec le maillot rose dans l’équipe. »

Troisième étape
Demain, l’étape mènera les coureurs de Tortolì à Cagliari (148 kilomètres). Une seule côte de quatrième catégorie sera présente sur le parcours : Capo Boi (km 107), cette étape devrait donc sourire aux sprinteurs. Le départ sera donné à 13h45. L’arrivée est, elle, prévue entre 17 heures et 17h20.

© www.giroditalia.it

© www.giroditalia.it

GIRO – Étape 1

Vendredi 5 mai – Alghero > Olbia (206 km)

© giroditalia (Twitter)

L’équipe lors de la présentation, hier – © giroditalia (Twitter)

L’Autrichien Lukas PÖSTLBERGER (Bora-Hansgrohe) remporte la première étape de ce Giro et enfile le maillot rose de leader. Il s’impose au sprint en devançant l’Australien Caleb EWAN (Orica-Scott) et le coéquipier allemand de Max, André GREIPEL.

Maxime termine 57ème, dans le même temps.

Classements du jour

Parole à Max
« Ce n’était pas une étape si facile que ça, aujourd’hui. On a contrôlé les échappées rapidement avec Bart De Clerq. On était bien organisés pour protéger André. Dans le final, c’était un peu chaotique. On a perdu notre organisation et ils nous a manqué un coureur pour rouler derrière le vainqueur du jour qui est parti à 1,5 kilomètre. André finit troisième mais on est un peu déçus. Pour ma part, j’ai passé une assez bonne journée en ressentant de bonnes sensations mais ce n’est que le début. »

Deuxième étape
Ce samedi, 221 kilomètres seront à parcourir entre Olbia et Tortolì. Deux difficultés seront à gravir : Nuoro (catégorie 3 – km 113,9) et Genna Silana (catégorie 2 – km 174,1). Le peloton prendra le départ à 11h50 et arrivera entre 17 heures et 17h30.

© www.giroditalia.it

© www.giroditalia.it