GP OUEST-FRANCE DE PLOUAY – Présentation

Dimanche 1er septembre – Plouay > Plouay (243 km)

© www.grandprix-plouay.com

C’est ce dimanche que se déroulera la 77ème édition du Grand Prix Ouest-France de Plouay, en Bretagne. Le vainqueur de l’épreuve succédera au palmarès au Norvégien Edvald BOASSON HAGEN.

L’équipe Radioshack-Leopard-Trek sur cette épreuve sera la suivante : Jan BAKELANTS (Belgique – dossard 41), Stijn DEVOLDER (Belgique – dossard 42), Laurent DIDIER (Luxembourg – dossard 43), Tony GALLOPIN (France – dossard 44), Danilo HONDO (Allemagne – dossard 45), Bob JUNGELS (Luxemboug – dossard 46), Max (dossard 47), Giacomo NIZZOLO (Italie – dossard 48).

Parole à Max
« Nous avons une équipe très forte là-bas, nous devrons donc composer avec ça et rouler intelligemment. Mais ce qui est sûr, c’est que je retrouve des bonnes jambes depuis quelques jours à l’entraînement et que je ne laisserai pas passer ma chance. La course se termine souvent au sprint en peloton réduit mais j’ai envie de me montrer à mon avantage malgré tout. »

Parcours de l’épreuve
Cettte 77ème édition de la course bretonne comportera 243 kilomètres (les coureurs parcourront 9 fois un circuit de 27 kilomètres). Au programme pour les coureurs, trois côtes : la côte de Lezot, la Chapelle Sainte Anne des Bois et la Côte de Ty Marrec. Le départ sera donné à 10h40. L’arrivée est quant à elle prévue aux alentours de 16h45. Pour toutes les autres informations sur l’épreuve, n’hésitez pas à vous rendre sur le site Internet officiel.

© www.grandprix-plouay.com



2 commentaires pour “GP OUEST-FRANCE DE PLOUAY – Présentation”

  1. Bonne route Maxime en ce premier jour de septembre je souhaite que tu sois récompensé de tes efforts Amitiés

  2. Un beau circuit de championnat du monde(2000) mes premiers en mobilhome en compagnie de quelques rochois d’ailleurs. Un circuit taillé pour homme en forme et surtout une ambiance avec le public breton qui se déplace toujours en nombre. Bonne course que nous ne manquerons pas de suivre. Et s’il est vrai que cela se termine souvent par un sprint , on assiste toujours à une course de mouvement et qui sait si pour une fois un gars seul ne pourrait pas créer la surprise. Un radioshack par exemple !

Laissez un commentaire