TOUR DE FRANCE – Étape 4

Mardi 9 juillet – Reims > Nancy (213,5 km)

© W. Germeys

© W. Germeys

L’Italien Elia VIVIANI (Deceuninck-Quickstep) s’impose au sprint devant le Norvégien Alexander KRISTOFF (UAE-Team Emirates) et le coéquipier australien de Max, Caleb EWAN. Le maillot jaune reste sur les épaules du Français Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quickstep).

Max est 160ème de l’étape, à 2’10″ du coureur italien.

Résultats du jour

Parole à Max
« Comme prévu, on a pris nos responsabilités sur cette étape de transition. On a contrôlé le peloton à trois coureurs derrière les trois échappées. Je n’ai pas participé au final mais je sais que peu d’erreurs ont été commises. Peut-être aurait-il fallu que Caleb soit placé un rien plus tôt dans la roue de Viviani… c’était tout de même un sprint en faux plat descendant qui ne nous favorisait pas tellement. On essayera encore sur le prochain sprint qui devrait être vendredi. D’ici là, il y aura deux étapes difficiles dans les Vosges! »

Cinquième étape
Mercredi, 175,5 kilomètres seront à rouler entre Saint-Dié-des-Vosges et Colmar. Au programme, une étape accidentée avec quatre côtes : la Côte de Grendelbruch (catégorie 3 – km 44), la Côte du Haut-Koenigsbourg (catégorie 2 – km 109,5), la Côte des Trois-Épis (catégorie 2 – km 140,5) et la Côte des Cinq Châteaux (catégorie 3 – km 156). Le peloton quittera Saint-Dié-des-Vosges à 13h15 pour arriver à Colmar entre 17h20 et 17h50.

© www.letour.fr

© www.letour.fr

TOUR DE FRANCE – Étape 3

Lundi 8 juillet – Binche > Epernay (215 km)

© Photonews (flickr)

© Photonews (flickr)

Le Français Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quickstep) décroche la victoire en solitaire après avoir attaqué à quelque 15 kilomètres de l’arrivée. Dans le sprint du peloton, c’est l’Australien Michael MATTHEWS (Team Sunweb) qui prend la deuxième place devant le Belge Jasper STUYVEN (Trek-Segafredo). Grâce à sa victoire, ALAPHILIPPE enfile le maillot jaune.

Maxime est 87ème, à 8’35″ du vainqueur du jour.

Résultats

Parole à Max
« On ne savait pas trop à quoi s’attendre aujourd’hui avec ce profil accidenté dans le final. Même si ce n’était pas vraiment prévu, Tim s’est glissé dans l’échappée de cinq coureurs. Quand ils ont eu six minutes d’avance, on a commencé à y croire. Derrière, notre objectif était de positionner Caleb dans les meilleures conditions mais, malheureusement, le parcours était trop difficile pour lui et il a choisi de s’économiser pour demain. À l’avant de l’an course, Tim a fait un numéro et on est très heureux qu’il ait pris le maillot à pois et soit le combattif du jour. Notre journée est réussie. Demain, la chance est grande qu’on assiste à un sprint massif. Il y a donc du travail en perspective. »

Quatrième étape
Ce mardi, les coureurs parcourront 213,5 kilomètres entre Reims et Nancy. Deux côtes de quatrième catégorie jalonneront le parcours : la Côte de Rosières (km 121) et la Côte de Maron (km 198,5). Le peloton quittera Reims à 12h10. L’arrivée, certainement un sprint, aura lieu entre 17h10 et 17h40.

© www.letour.fr

© www.letour.fr

TOUR DE FRANCE – Étape 2

Dimanche 7 juillet – Bruxelles > Bruxelles (27,6 km – chrono par équipes)

© ASO/Thomas Maheux (letour.fr)

Remco Evenepoel, Max et Greg Van Avermaet lors de la conférence des enfants – © ASO/Thomas Maheux (letour.fr)

Deuxième victoire en deux jours pour l’équipe néerlandaise Jumbo-Visma. Elle décroche le contre-la-montre par équipe avec un temps de 28’57″. Le team britannique INEOS prend la deuxième place et les Deceuninck-Quickstep complètent le podium de l’étape. Grâce à la victoire, le Néerlandais Mike TEUNISSEN (Jumbo-Visma) conserve le maillot jaune. Son coéquipier belge, Wout VAN AERT dépossède Caleb EWAN, le coéquipier australien de Max, du maillot blanc. 

Les Lotto Soudal bouclent ce chrono avec un temps de 29’56″ et accusent un retard de 59″ sur les vainqueurs néerlandais. Ils sont quinzièmes de l’étape. 

Classements

Parole à Max
« On est parti sur des bases élevées. On voulait tenter de faire un temps en prenant des risques avec un haut tempo. Mais, à mi-course, on s’est un peu désorganisé et la fluidité du groupe a disparu. Chacun a donné le meilleur de lui-même. On espérait forcément mieux mais on n’a pas de regret non plus. Pour ma part, j’étais bien mais je me ressentais quand même les conséquences des efforts de hier. Demain, on aura une longue étape avec un final difficile sur des routes vallonnées et étroites. La tactique n’est pas encore établie. »

Étape 3
Dernière étape (en partie) en Belgique, ce lundi. Celle-ci, de 215 kilomètres, se déroulera entre Binche et Épernay. La fin de l’étape comptera quatre côtes : la Côte de Nanteuil-la-Forêt (catégorie 4 – km 173), la Côte d’Hautvillers (catégorie 3 – km 185,5), la Côte de Champillon (catégorie 3 – km 190) et la Côte de Mutigny (catégorie 3 – km 199). Le peloton prendra le départ à 12h10. L’arrivée se déroulera, elle, entre 16h20 et 16h50.

© www.letour.fr

© www.letour.fr

TOUR DE FRANCE – Étape 1

Samedi 6 juillet – Bruxelles > Bruxelles (194,5 km)

© Tom Peeters (Lotto Soudal)

© Tom Peeters (Lotto Soudal)

Vainqueur surprise, ce samedi, sur les routes bruxelloises! Le Néerlandais Mike TEUNISSEN (Jumbo-Visma), poisson pilote de Groenewegen (ayant chuté dans le final), s’impose au sprint et enfile le premier maillot jaune. Il devance le Slovaque Peter SAGAN (Bora-Hansgrohe) et le coéquipier australien de Max, Caleb EWAN. Ce dernier revêtit le maillot blanc de meilleur jeune. A noter, le maillot à pois sera porté, jusque lundi minimum, par le Belge Greg VAN AVERMAET (CCC Team).

Maxime termine 131ème, aux côtés de Thomas DE GENDT et dans le même temps que le coureur néerlandais.

Classements du jour

Parole à Max
« J’ai pris beaucoup de plaisir aujourd’hui. Je savais depuis longtemps que je devais rouler en tête sur cette première étape. Je me sentais bien et j’ai apprécié rouler aux avants-postes devant autant de spectateurs. C’était impressionnant. La journée aurait été encore plus belle si Caleb avait gagné. Le sprint était un peu chaotique comme souvent en début de Tour. On n’est pas abattus ce soir mais on espérait mieux. On retient que l’équipe est bien en place et que Caleb est en condition. »

Étape 2
Ce dimanche, la deuxième étape sera un contre-la-montre par équipe de 27,6 kilomètres autour de Bruxelles et dans ses rues. Le parcours sera un peu vallonné. La première équipe démarrera à 14h30; la dernière quittera le Palais Royal à 16h15 pour rejoindre l’Atomium, aux alentours de 16h45.

© www.letour.fr

© www.letour.fr

TOUR DE FRANCE – Présentation

Du 6 au 28 juillet – Bruxelles > Paris (3 480 km)

© https://cyclingpro.net/velopro/

© https://cyclingpro.net/velopro/

Maxime retrouvera le Tour de France, ce samedi, après 5 ans d’absence. Il prendra part à son septième Tour et son vingtième Grand Tour. Cette 106ème édition, qui célébrera les 100 ans du maillot jaune, comptera  deux contre-la-montre (un par équipe et un autre individuel), sept étapes de plaine, cinq étapes accidentées et sept étapes de montagne (dont cinq avec arrivées en altitude).
Parmi les prétendants à la victoire, notons évidemment le vainqueur sortant, le Britannique Geraint THOMAS (Team INEOS), son compatriote Simon YATES (Mitchelton-Scott), les Colombiens Egan BERNAL (Team INEOS) et Nairo QUINTANA (Movistar), les Italiens Vincenzo NIBALI (Bahrain Merida) et Fabio ARU (UAE-Team Emirates), l’Australien Richie PORTE (Trek-Segafredo), le Néerlandais Steven KRUIJSIWJK (Jumbo-Visma), le Danois Jakob FUGLSANG (Astana), les Français Romain BARDET (AG2R) et Thibaut PINOT (Groupama – FDJ), les Espagnols Mikel LANDA (Movistar) et Alejandro VALVERDE (Movistar), le Russe Ilnur ZAKARIN (Katusha-Alpecin)…

Lire la suite…

CHAMPIONNAT DE BELGIQUE

Dimanche 30 juin – Gand > Gand (223,8 km)

© Photonews (www.flickr.com)

© Photonews (www.flickr.com)

Le titre de champion de Belgique revient à Tim MERLIER (Corendon-Circus). Il devance, au sprint, Timothy DUPONT (Wanty-Groupe Gobert) et Wout VAN AERT (Jumbo-Visma).

Max n’a pas terminé la course.

Classements complets

Parole à Max
« C’était une course vraiment dure dans la première partie avec trois circuits avec des secteurs pavés. On était bien présents dans tous les coups importants. A la sortie de cette première partie de course, un groupe de quatre coureurs s’est clairement détaché et on avait Jelle Wallays et Stan devant. La situation était idéale pour nous. La suite a été une course poursuite du peloton emmené par différentes équipes. Enfin, dans le final, on a compris que le sprint massif était inévitable. J’ai eu un problème technique à 8 kilomètres de l’arrivée et ça en était fini pour moi. Jasper qui était notre homme le plus rapide, il termine cinquième. Le vainqueur mérite son titre : il a montré ces derniers temps qu’il était en forme. C’était en tous cas un bon entraînement pour moi. Je vais me reposer cette semaine pour débuter le Tour dans les meilleures conditions. Je me réjouis d’être samedi! »

CHAMPIONNAT DE BELGIQUE – Présentation

Dimanche 30 juin – Gand > Gand (223,8 km)

© www.bkgent2019.be (adaptée)

© www.bkgent2019.be (adaptée)

Ce dimanche, Maxime prendra part aux championnats de Belgique qui se dérouleront cette année à Gand (après Binche en 2018 et Anvers en 2017).

Parole à Max
« Le parcours de ce championnat ne me convient pas mais c’est un championnat et j’ai envie de bien faire. J’ai bien récupéré du Tour de Suisse et j’ai envie de me donner à fond. Je serai d’abord au service de l’équipe mais on sait qu’un championnat est parfois bizarre tactiquement et que les échappées ont souvent une chance. A moi d’être présent. »

Équipe 
L’équipe Lotto Soudal aligne vingt coureurs ce dimanche : Sander ARMÉE, Tiesj BENOOT, Victor CAMPENAERTS, Jasper DE BUYST, Thomas DE GENDT, Stan DEWULF, Frederik FRISON, Jens KEUKELEIRE, Bjorg LAMBRECHT, Nikolas MAES, Rémy MERTZ, Max, Lawrence NAESEN, Tosh VAN DER SANDE, Brent VAN MOER, Jelle VANENDERT, Harm VANHOUCKE, Jelle WALLAYS, Tim WELLENS et Enzo WOUTERS.

Pour consulter la liste complète des engagés, cliquez ici (document PDF).

Site Internet
Toutes les informations sur la course sont à consulter sur le site Internet (disponible en français et néerlandais).

Parcours
Les coureurs parcourant 223,8 kilomètres autour de la ville de Gand, notamment un tour local de 15,7 kilomètres qui jalonnera la fin de parcours (sept tours). Trois secteurs pavés, parcourus à plusieurs reprises, marqueront la course : Lange Munte (km 16,9 ; km 35,2 ; km 53,6 ; km 71,9), Paddestraat (km 25,9 ; km 44,3 ; km 62,6) et Lippenhovestraat (km 27,4 ; km 45,8 ; km 64,1). La présentation des coureurs aura lieu à 11 heures; le départ à 12 heures. L’arrivée est, elle, prévue entre 17h15 et 17h45.

© www.bkgent2019.be (adaptée)

© www.bkgent2019.be (adaptée)

TOUR DE SUISSE – Étape 9

Dimanche 23 juin – Goms > Goms (144,4 km)

© VK/PN/Cor Vos (steephill.tv)

© VK/PN/Cor Vos (steephill.tv)

Le Britannique Hugh CARTHY (EF Éducation First) gagne la dernière étape de ce Tour de Suisse, devant l’Australien Rohan DENNIS (Bahrain Merida) et le maillot jaune colombien, Egan BERNAL (Team INEOS). Ce dernier remporte le classement final.

Maxime est 21ème de l’étape, à 5’25″ du vainqueur britannique. 

Classements complets

Parole à Max
« On a eu l’étape à laquelle on s’attendait. C’est parti à fond et la difficulté du parcours a directement établi la hiérarchie. Je suis resté avec Tiesj, jusqu’au pied du dernier col. Je suis content de l’aide que j’ai pu lui apporter. Il termine à une très belle quatrième place au classement général. Dans l’ensemble, je suis satisfait de ma condition qui a été crescendo tout au long de la semaine. Je vais maintenant prendre quelques jours de récupération. Je serai au départ du championnat de Belgique dimanche prochain à Gand. »

TOUR DE SUISSE – Étape 8

Samedi 22 juin – Goms > Goms (19,2 km – contre-la-montre individuel)

© Getty Images

© Getty Images

C’est le Belge Yves LAMPAERT (Deceuninck-Quickstep) qui l’emporte aujourd’hui. Il devance deux Danois, son coéquipier Kasper ASGREEN et Søren KRAGH ANDERSEN (Sunweb). Le Colombien Egan BERNAL (Team INEOS) reste en jaune.

Max termine à une bonne 24ème place, à 1’02″ de son compatriote. 

Résultats du jour

Parole à Max
« Je suis satisfait de mon chrono. C’était important que je fasse une course appliquée pour que Tiesj puisse avoir des temps de références. Je me sentais bien et c’est bon signe après l’étape exigeante d’hier. Tiesj remonte quatrième au général. Demain, le kilométrage ne sera pas élevé mais la difficulté de l’étape sera extrême. On donnera le maximum pour encore améliorer le classement de Tiesj. Il peut rêver du podium. »

Neuvième étape
La neuvième et dernière étape, qui comptera 144,4 kilomètres autour de Goms (Ulrichen), sera sans aucun doute l’étape-reine de ce Tour de Suisse. En effet, les coureurs auront trois cols hors-catégorie à gravir : Furkapass (km 21,4), Sustenpass (km 69,8) et Grimselpass (km 122,9). Le peloton prendra le départ à 11h55. L’arrivée aura, elle, lieu entre 16h05 et 16h40.

© www.tourdesuisse.ch

© www.tourdesuisse.ch

TOUR DE SUISSE – Étape 7

Vendredi 21 juin – Unterterzen > St. Gotthard (216,6 km)

Tiesj et Max à l'arrivée - © Jean-Pierre Christiaens

Tiesj et Max à l’arrivée – © Jean-Pierre Christiaens

Le Colombien Egan BERNAL (Team INEOS) conforte son maillot jaune en remportant l’étape au sommet du Saint Gothard. Deux coureurs de Bahrain Merida, l’Italien Domenico POZZOVIVO et l’Australien Rohan DENNIS, vainqueur du contre-la-montre inaugural, prennent respectivement la deuxième et troisième place.

Max accroche, lui, une belle 23ème place, à 3’32″ du coureur colombien.

Résultats de l’étape

Parole à Max
« Comme prévu, c’était une étape exigeante. Avec plusieurs équipiers, on a essayé de prendre l’échappée, en pensant qu’un gros groupe allait se détacher. Finalement, ce ne sont que 8 coureurs qui sont sortis. C’était trop peu pour espérer quoi que ce soit. Mais, malgré tout, j’ai laissé quelques cartouches pour rien dans cette histoire. Par la suite, on s’est concentré autour de Tiesj pour qu’il utilise le moins d’énergie possible avant la montée finale. On a tous bien géré par rapport à ça. Tiesj prend une belle sixième place. Demain, ce aura un contre-la-montre roulant. »

Huitième étape
L’avant-dernière étape, ce samedi, sera un contre-la-montre de 19,2 kilomètres assez roulant autour de Goms (Ulrichen). Le premier coureur démarrera à 14h23, le dernier à 16h58. Celui-ci franchira la ligne vers 17h20.

© www.tourdesuisse.ch

© www.tourdesuisse.ch