TOUR DU PAYS BASQUE – Étape 5

Vendredi 8 avril – Orio > Arrate-Eibar (159 km)

Max et Louis Vervaeke lors de l'arrivée de l'étape - © Lotto Soudal

Max et Louis Vervaeke lors de l’arrivée de l’étape – © Lotto Soudal

L’Italien Diego ROSA (Astana), un des échappés du jour, décroche la victoire d’étape après un solo impressionnant de plus de 100 kilomètres. Il s’impose, en solitaire, devant le Colombien Sergio HENAO (Sky) et l’Espagnol Alberto CONTADOR (Tinkoff). Le maillot jaune change d’épaules ce vendredi : il revient au Colombien HENAO, deuxième de l’étape.

Maxime termine 26ème de l’étape, à 6’22 » de son compagnon d’échappée. Au classement général, Max occupe désormais 36ème, à 16’53 » du nouveau leader.

Classements du jour

Parole à Max
« Aujourd’hui, j’étais dans la bonne échappée. Ils étaient 15 et je suis revenu seul mais finalement, d’autres sont revenus plus tard encore pour former un groupe de 24. Rosa, le futur vainqueur, a attaqué seul à plus de 100 kilomètres de l’arrivée. J’ai cru que c’était suicidaire. Un peu plus loin, j’ai accéléré dans une descente et on s’est retrouvé à quatre derrière l’homme de tête. On était qu’à une minute et je pensais vraiment qu’on allait le reprendre. Mais c’est lui qui nous prenait du temps. Dans le final, on était deux en poursuite avec mon équipier Sander Armée mais on savait qu’on ne jouait que la deuxième place, au mieux. Je me fais finalement reprendre par les favoris à 6 kilomètres de l’arrivée. C’était une bonne étape pour moi. La condition s’améliore vraiment et je n’ai aucun regret par rapport à aujourd’hui car Rosa était imprenable. Demain, on a un contre-la-montre très difficile pour finir cette semaine intense.
Lors de l’étape, j’ai beaucoup pensé à Antoine mais aussi à Julien qui nous a quitté aujourd’hui. La vie est tellement injuste, surtout ces derniers temps. La course est tellement peu importante dans ces moments-là. Je pense beaucoup à leurs proches et à tous ces bons moments qu’on a eus ensemble. »

Sixième étape
La dernière étape du Tour du Pays Basque sera un contre-la-montre individuel dans les rues d’Eibar. Le parcours sera quelque peu vallonné. Le premier coureur démarrera vers 14h47. Le dernier, leader de la course, prendra le départ vers 16h37. Il devrait franchir la ligne d’arrivée 25-30 minutes plus tard.

© vueltapaisvasco.diariovasco.com

© vueltapaisvasco.diariovasco.com

TOUR DU PAYS BASQUE – Étape 4

Jeudi 7 avril – Lesaka > Orio (165 km)

© Photonews (flick)

© Photonews (flickr)

L’Espagnol Samuel SANCHEZ (BMC) remporte l’étape ce vendredi. Il s’impose devant le Portugais Rui COSTA (Lampre-Merida) et le Français Warren BARGUIL (Giant-Alpecin). Par le jeu des bonifications, le Néerlandais Wilco KELDERMAN (LottoNL-Jumbo), deuxième de l’étape mardi, enfile le maillot jaune.

Maxime achève l’étape à la 30ème place, à 27″ du coureur espagnol. Au classement général, Max occupe dorénavant la 49ème place, à 49ème place, à 13’48 » du nouveau leader.

Résultats

Parole à Max
« C’était clairement l’étape la plus dure jusqu’à présent. J’ai essayé de prendre l’échappée avant la première côte mais ça n’a pas marché. Après, ça roulait trop vite et je ne pouvais que suivre. Mais l’équipe a fait une superbe course offensive avec Tim dans l’échappée. Derrière, on a bien emmené Louis qui fait un beau final encore. Moi j’ai suivi jusqu’à 1,5 kilomètre de l’arrivée. Je suis satisfait de mes sensations qui s’améliorent chaque jour. »

Cinquième étape
L’avant-dernière étape comptera 159 kilomètres entre Orio et Eibar-Arrate. Huit cols et côtes jalonneront le parcours : l’Alto de Itziar (catégorie 2 – km 24,9), l’Alto de Calvario (catégorie 3 – km 39,4), l’Alto de Karabieta (catégorie 2 – km 65), l’Alto de Kanpazar (catégorie 2 – km 79,4), l’Alto de Asentsio (catégorie 2 – km 98,4), l’Alto de Ixua (catégorie 2 – km 123,7), l’Alto de San Miguel (catégorie 2 – km 138,1) et l’Alto de Usartza (catégorie 1 – km 157). Les coureurs prendront le départ à 12h55. L’arrivée se déroulera entre 17 heures et 17h30.

© vueltapaisvasco.diariovasco.com

© vueltapaisvasco.diariovasco.com

TOUR DU PAYS BASQUE – Étape 3

Mercredi 6 avril – Vitoria-Gasteiz > Lesaka (193,5 km)

© Michelena y  Karlis (vueltapaisvasco.diariovasco.com)

Max lors de la deuxième étape – © Michelena y Karlis (vueltapaisvasco.diariovasco.com)

Le Britannique Stephen CUMMINGS (Dimension Data) enlève l’étape la plus longue de ce Tour du Pays Basque. Il s’est échappé à un kilomètre de l’arrivée et l’emporte devant l’Australien Simon GERRANS (Orica-GreenEdge), troisième de la première étape, et l’Italien Fabio FELLINE (Trek-Segafredo). Le leader Mikel LANDA (Sky) reste en jaune.

Maxime est 64ème de l’étape, à 3’33 » du coureur britannique. Au classement général, Max occupe la 74ème place, à 13’22 » de Mikel LANDA.

Classements de l’étape

Parole à Max
« J’étais encore mieux qu’hier. J’ai juste eu des crampes dans la dernière bosse et j’ai préféré finir calmement. C’était encore une étape avec un final difficile. Louis [Vervaeke] est toujours bien placé au général. Demain et vendredi seront des étapes extrêmement dures. Je les connais bien pour les avoir faites dans le passé. »

Quatrième étape
La quatrième étape aura lieu entre Lesaka et Orio (165 kilomètres), jeudi. Quatre cols seront au programme, dont l’un sera gravi trois fois : l’Alto de Jaizkibel (catégorie 1 – km 29,4), l’Alto de Arkale (catégorie 3 – km 47,8), l’Alto de Aia (catégorie 2 – km 99,8 ; km 147,6 et km 151,9) et l’Alto de Garate (catégorie 2 – km 131,5). Plusieurs autres côtes seront au programme, mais elles ne sont pas répertoriées. Le peloton prendra le départ de Lesaka à 12h45; il arriva à Orio entre 17 heures et 17h30.

© vueltapaisvasco.diariovasco.com

© vueltapaisvasco.diariovasco.com

TOUR DU PAYS BASQUE – Étape 2

Mardi 5 avril – Markina-Xemein > Amurrio Baranbio (174,2 km)

© Sirotti - steephill.tv

© Sirotti – steephill.tv

L’Espagnol Mikel LANDA (Sky) gagne l’étape ce mardi. Il l’emporte devant le Néerlandais Wilco KELDERMAN (Team LottoNL-Jumbo) et Luis HENAO (Sky). Le vainqueur du jour enfile le maillot de leader.

Maxime termine l’étape à la 41ème place, à 1’25 » de LANDA. Au classement général, Max occupe la 80ème place, à 9’49 » du nouveau leader.

Classements complets

Parole à Max
« J’étais mieux aujourd’hui. Comme prévu, j’ai envie de dire et comme chaque année ici en fait. Il a plu une bonne partie de l’étape et ça a rendu la course encore plus difficile avec le froid qu’il y avait aussi. Dans le final, l’équipe a bien roulé pour emmener Louis qui est notre leader sur cette course. Il a fait une superbe montée en finissant avec les meilleurs. Pour ma part, après le travail d’équipe terminé, j’ai encore voulu monter à un rythme soutenu car je sais que j’ai besoin de ces efforts pour prendre la forme. »

Troisième étape
Mercredi, le peloton roulera l’étape la plus longue de l’édition. Celle-ci se déroulera entre Vitoria-Gasteiz et Lesaka et comportera 193,5 kilomètres. Cinq cols seront à gravir : l’Alto de Uitzi (catégorie 3 – km 94,5), l’Alto de Usategieta (catégorie 2 – km 104,7), l’Alto de Artixulegi (catégorie 2 – km 164,9), l’Alto de Agiña (catégorie 2 – km 173,3) et l’Alto de la Piedad (catégorie 3 – km 184,4). Les coureurs démarreront à 12h05 et arriveront entre 16h30 et 17h05.

© vueltapaisvasco.diariovasco.com

© vueltapaisvasco.diariovasco.com

TOUR DU PAYS BASQUE – Étape 1

Lundi 4 avril – Etxebarria > Markina-Xemein (144 km)

© Photonews - flickr

© Photonews – flickr

L’Espagnol Luis Leon SANCHEZ (Astana) est le premier vainqueur d’étape au Pays Basque. Il l’emporte devant son compatriote Daniel NAVARRO (Cofidis) et l’Australien Simon GERRANS (Orica-GreenEdge). Grâce à sa victoire, SANCHEZ enfile le maillot de leader.

Maxime termine 121ème de l’étape, à 8’24 » du vainqueur espagnol.

Résultats du jour

Parole à Max
« Je n’étais pas bien aujourd’hui. Mentalement c’est clair que je n’étais pas très concentré mais je pense surtout que ça vient des allergies que je ressens ici chaque année. Je ne me fais pas trop de souci. Je suis persuadé que je serai mieux chaque jour, un peu comme à chaque fois au Pays Basque. »

Deuxième étape
Mardi, les coureurs parcourront 174,2 kilomètres entre Markina Xemein et Amurrio Barandio. Quatre cols seront au programme : l’Alto Urkaregi – San Miguel (catégorie 2 – km 7,5 ; non mentionné sur le parcours ci-dessous), l’Alto de Untzella (catégorie 3 – km 45,7), l’Alto de Krutzeta (catégorie 2 – km 56,3), l’Alto de Mendeika (catégorie 3 – km 127,2) et la montée vers l’arrivée à Amurrio Barandio (catégorie 2). Le départ sera donné à 12h40. Les coureurs devraient arriver entre 16h45 et 17h15.

© vueltapaisvasco.diariovasco.com

© vueltapaisvasco.diariovasco.com

Antoine

© Kramon / Wanty Groupe Gobert

© Kramon / Wanty Groupe Gobert

« Ces deux dernières semaines n’ont pas été simples. J’ai contracté une bactérie sur les poumons il y a 10 jours mais c’est devenu complètement insignifiant par rapport au décès d’Antoine. On était proches. Depuis dimanche soir, je n’arrive pas à croire que c’est la réalité. C’est tellement incompréhensible et injuste.
Ma participation à ce Tour du Pays Basque a été une décision difficile à prendre car je ne pourrai pas être présent aux funérailles lundi matin. J’en ai beaucoup parlé avec mes proches et sa famille. L’avis unanime est que je prenne part à cette course. Je sais aussi que c’est ce que Antoine aurait voulu. Évidemment, en course, ce ne sera pas simple de faire abstraction de ce qui s’est passé. Je donnerai le meilleur de moi-même en sa mémoire, dans cette épreuve qui est un passage obligé dans ma préparation pour le Giro. »

Parcours
Lundi 4 avrilÉtape 1 : Etxebarria > Markina-Xemein (144 km)
Mardi 5 avril
Étape 2 : Markina-Xemein > Amurrio Baranbio (174,2 km)
Mercredi 6 avril
Étape 3 : Vitoria-Gasteiz > Lesaka (193,5 km)
Jeudi 7 avril
Étape 4 : Lesaka > Orio (165 km)
Vendredi 8 avril
Étape 5 : Orio > Arrate-Eibar (159 km)
Samedi 9 avril
Étape 6 : Eibar > Eibar (16,5 km – contre-la-montre individuel)

Équipe
L’équipe Lotto Soudal présente au Pays Basque sera la suivante : Tony GALLOPIN (France – dossard 81), Max (dossard 82), Sander ARMEE (Belgique – dossard 83), Pim LIGTHART (Pays-Bas – dossard 84), Tomasz MARCZYNSKI (Pologne – dossard 85), Jelle VANENDERT (Belgique – dossard 86), Louis VERVAEKE (Belgique – dossard 87) et Tim WELLENS (Belgique – dossard 88).

Première étape
Lundi, les coureurs parcourront 144 kilomètres entre Etxebarria et Markina-Xemein. Cette étape inaugurale comportera : l’Alto de Gontzagaigana (catégorie 3 – km 10,6 et km 91,8), l’Alto de Santa Eufemia (catégorie 3 – km 23,1 et km 102,8), l’Alto de Azkarate (catégorie 2 – km 62), l’Alto de Aiastia – San Miguel (catégorie 2 – km 76 et km 135,7) et l’Alto de Ixua (catégorie 1 – km 118,1). Le départ sera donné à 12h50; les coureurs arriveront entre 16h50 et 17h15.

© vueltapaisvasco.diariovasco.com

© vueltapaisvasco.diariovasco.com

TIRRENO ADRIATICO – Étape 7

Mardi 15 mars – San Benedetto del Tronto > San Benedetto del Tronto (10 km – contre-la-montre individuel)

© Lotto Soudal/Twitter

© Lotto Soudal/Twitter

Le Suisse Fabian CANCELLARA (Trek-Segafredo), spécialiste de l’effort contre le chrono, remporte la dernière étape de ce Tirreno Adriatico, un contre-la-montre individuel. Il l’emporte devant le Français Johan LE BON (FDJ) et l’Allemand Tony MARTIN (Etixx-Quickstep). Greg VAN AVERMAET (BMC), 24ème de l’étape, conserve le maillot bleu qu’il avait enfilé hier et remporte cette 51ème édition de la course italienne.

Maxime accroche la 70ème place de ce chrono, à 53″ de son ancien coéquipier. Au classement général final, Max termine 22ème, à 1’27 » de VAN AVERMAET.

Classements complets

Parole à Max
« Ce n’est pas le chrono que j’espérais. Ce n’était pas forcément mon genre de parcours préféré mais ce n’est pas une excuse. J’ai donné mon maximum mais ça n’a pas suffit. Ce n’est pas un drame en soi. Les sensations étaient bonnes toute la semaine et après l’annulation de l’étape de dimanche, un bon classement général n’était plus possible. Je vais maintenant me reposer quelques jours puis je reprendrai les entraînements avec déjà une préparation spécifique en vue des courses plus montagneuses qui arrivent avec le Giro en ligne de mire. Ma prochaine course sera le Tour du Pays Basque qui débutera le lundi 4 avril. »

TIRRENO ADRIATICO – Étape 6

Lundi 14 mars – Castelraimondo > Cepagatti (210 km)

© Eddy De Bie

© Eddy De Bie

Greg VAN AVERMAET (BMC) gagne l’étape ce lundi et enfile dès lors le maillot bleu de leader. Il l’emporte en devançant le champion du monde slovaque Peter SAGAN (Tinkoff) et l’ancien champion du monde, le Polonais Michal KWIATKOWSKI (Sky).

Max achève l’étape à la 40ème place, à 7″ de son compatriote. Au classement général, Max occupe la 21ème place, à 1’05 » de Van Avermaet.

Classements

Parole à Max
« C’était une étape assez facile dans la première partie avec le vent favorable. Mais dans le final, il y a eu du sport comme on dit. Le rythme était vraiment élevé. Notre but était d’amener Jurgen dans les meilleures conditions pour le sprint. Malheureusement, quatre coureurs sont restés devant et le peloton s’est disputé la 5ème place. Jurgen finit malgré tout bon huitième. Pour ma part, j’ai passé une bonne journée. Je veux faire un beau contre-la-montre demain pour bien finir ce Tirreno un peu particulier. »

Septième étape
La dernière étape sera un contre-la-montre individuel de 10 kilomètres dans les rues de San Benedetto del Tronto. Le parcours sera très roulant. Le premier coureur prendra le départ aux alentours de 13h30. Le dernier, porteur du maillot du leader, franchira la ligne d’arrivée vers 16h10.

© www.tirrenoadriatico.it

© www.tirrenoadriatico.it

TIRRENO ADRIATICO – Étape 5

Dimanche 13 mars – Foligno > Monte San Vicino (Matelica) (178 km)

© Lotto Soudal/Instagram

© Lotto Soudal/Instagram

L’étape de ce dimanche, qui devait être l’étape-reine de ce Tirreno Adriatico, a été annulée samedi soir en raison des prévisions météorologiques (neige).

Parole à Max
« On a géré la journée comme une journée de repos sur un grand tour. La seule différence est qu’il y avait un transfert pour changer d’hôtel. Finalement, la journée était assez banale. On s’est entraîné 1h30 à un bon rythme. Après être arrivés à l’hôtel, on s’est reposé puis on a eu le massage tout en regardant la victoire de Tim à Paris-Nice. Concernant la décision d’annuler l’étape, je suis évidemment toujours déçu mais avec le recul, je trouve aussi que c’est une avancée et un plus pour le cyclisme professionnel. Ça me réjouit de savoir que les coureurs ne revivront normalement plus jamais des courses dans la neige comme au Giro 2014, une expérience qui reste pour moi la journée la plus difficile que j’ai eue sur un vélo. »

Sixième étape
Une seule difficulté montagneuse (la Pollenza après 27,5 kilomètres) sera au programme de cette étape entre Castelraimondo et Cepagatti, longue de 210 kilomètres. Le peloton démarrera à 11h20. Il devrait arriver à Cepagatti entre 16 heures et 16h30.

© www.tirrenoadriatico.it

© www.tirrenoadriatico.it

TIRRENO ADRIATICO – Étape 4

Samedi 12 mars – Montalto di Castro > Foligno (222 km)

© Photonews (lottosoudal.be)

© Photonews (lottosoudal.be)

Le Britannique Stephen CUMMINGS (Dimension Data) l’emporte ce samedi à Foligno. Il s’impose devant l’Italien Salvatore PUCCIO (Sky) et son coéquipier érythréen Natnael BERHANE. Le Tchèque Zdenek STUBAR (Etixx-Quickstep) reste lui en bleu.

Maxime termine 29ème, à 25″ du Britannique. Au classement général, Max est désormais 25ème, à 55″ du leader tchèque.

Classements de l’étape

Parole à Max
« Aujourd’hui, c’était la plus longue étape. Il y avait un fort vent de face jusqu’à 60 kilomètres de l’arrivée donc la vitesse moyenne était assez faible. Dans le final, il y avait trois bosses et ça a roulé très fort. Ça a provoqué une sélection. J’étais assez bien. Dans les dix derniers kilomètres qui étaient plats, c’était assez tactique et six coureurs se sont détachés. C’est dommage qu’on loupe ce coup-là.
Demain, c’est l’étape-reine. Ils annoncent du mauvais temps en montagne. Mais apparemment, l’étape est annulée à cause de ces prévisions. Je trouve la décision trop extrême et c’est sans doute à cause de ce qui s’est passé à Paris-Nice mercredi. Ils ont voulu corriger le tir mais ça va trop dans l’autre sens cette fois. Je suis déçu. »

Cinquième étape
La cinquième étape, entre Foligno et le Monte San Vicino (178 kilomètres), aura un parcours relativement accidenté. En effet, cinq cols et côtes seront au programme pour les coureurs : le Valico del Soglio (km 28,6), le Frontignano (km 76,9), Le Arette (km 91,2), le Montelago (km 130,2) et enfin, la montée vers l’arrivée, le Monte San Vicino (km 176). Le départ sera donné à 11h10. L’arrivée, elle, aura lieu entre 15h55 et 16h35.

© www.tirrenoadriatico.it

© www.tirrenoadriatico.it