CLÁSICA SAN SEBASTIÁN

Samedi 3 août – Donostia > Donostia (227,3 kilomètres)

© Photo Gomez Sport (Twitter Lotto Soudal)

© Photo Gomez Sport (Twitter Lotto Soudal)

Le jeune Belge Remco ENEVEPOEL (Deceuninck-Quickstep), 19 ans, enlève la classique espagnole après avoir attaqué dans le final. Il s’impose devant son compatriote Greg VAN AVERMAET (Team CCC) et le Suisse Marc HIRSCHI (Team Sunweb). Le coéquipier belge de Max, Jelle VANENDERT, accroche une bonne septième place.

Maxime n’a pas fini la course.

Classements complets

Parole à Max
« Je ne savais pas à quelles sensations m’attendre aujourd’hui. Au départ, j’étais relativement bien mais au bout de 3h30 de course, je me sentais vraiment fatigué. C’est clairement le manque de fraîcheur du au Tour. Ce n’est pas inquiétant. Je vais maintenant prendre une semaine de repos actif pour être prêt pour le Binck Bank Tour. Je tenais aussi à partager l’admiration que j’ai pour le vainqueur du jour, Remco. On savait déjà que c’était un phénomène et je pense qu’aujourd’hui c’était un moment historique, la première grande victoire de son règne. »

La prochaine course de Maxime sera le BinckBank Tour, qui se déroulera en Belgique et aux Pays-Bas entre le 12 et le 18 août.

CLÁSICA SAN SEBASTIÁN – Présentation

Samedi 3 août – Donostia > Donostia (227,3 kilomètres)

© www.klasikoa.eus

© www.klasikoa.eus

Ce samedi, Max prendra part à la Clásica San Sebastián pour la cinquième fois (2006, 2007, 2011, 2018 et 2019). Le vainqueur sortant, le Français Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quickstep), sera présent pour défendre son titre. Parmi les favoris, notons : les Espagnols Alejandro VALVERDE et Mikel LANDA (Movistar), le Colombien Egan BERNAL (Team INEOS), le Britannique Simon YATES (Mitchelton-Scott), le Néerlandais Bauke MOLLEMA (Trek-Segafredo), l’Irlandais Dan MARTIN (UAE Team Emirates), les Belges Greg VAN AVERMAET (Team CCC) et Tim WELLENS (Lotto Soudal), le Tchèque Roman KREUZIGER (Team Dimension Data)…

Parole à Max
« Sur la Clásica, ce sont généralement les coureurs sortant du Tour en forme  qui y prestent. C’est mon cas mais je dois avouer que je n’ai pas eu une semaine facile en termes de récupération. Même si je suis motivé, je ne sais pas pas trop à quoi m’attendre. Dans tous les cas, j’essayerai d’épauler au mieux Tiesj et Tim qui seront nos deux leaders. »

Equipe
L’équipe Lotto Soudal sera exclusivement belge, sur cette course espagnole : Tim WELLENS (dossard 81), Tiesj BENOOT (dossard 82), Jens KEUKELEIRE (dossard 83), Rémy MERTZ (dossard 84), Max (dossard 85), Tosh VAN DER SANDE (dossard 86) et Jelle VANENDERT (dossard 87).

La liste des partants est à consulter en cliquant ici.

Site Internet
Pour toutes les informations sur la course, rendez-vous sur le site Internet officiel (disponible en espagnol, anglais et basque).

Parcours
Le peloton roulera 227,3 kilomètres autour de la ville de Donostia (Pays Basque espagnol). Au programme, pour les coureurs, un parcours relativement accidenté avec sept difficultés répertoriées : Meaga (catégorie 3 – km 23,5), Iturburu (catégorie 2 – km 56), Alkiza (catégorie 3 – km 75,3), Jaizkibel (catégorie 1 – km 125,5), Erlaitz (catégorie 1 – km 153), Mendizorrotz (catégorie 2 – km 186,4) et Murgil Tontorra (catégorie 2 – km 217,4). Le départ sera donné à 11h49. L’arrivée aura lieu entre 17h10 et 17h50.

© www.klasikoa.eus

© www.klasikoa.eus

TOUR DE FRANCE – Étape 21

Dimanche 28 juillet – Rambouillet > Paris (128 km)

© Lotto Soudal

© Lotto Soudal (Twitter)

Superbe troisième victoire du coéquipier australien de Max, Caleb EWAN, qui offre également un quatrième bouquet à l’équipe. Il décroche la victoire sur les Champs Élysées en devançant le Néerlandais Dylan GROENEWEGEN (Jumbo-Visma) et l’Italien Niccolò BONIFAZIO (Total-Direct Energie).

Maxime termine 114ème de l’étape, à 51″ de son coéquipier. Il boucle ainsi son vingtième Grand Tour.

Classements complets

Parole à Max
« Notre Tour était plus que réussi avant d’entamer cette dernière étape. Mais on voulait continuer à surfer sur la vague. On sentait Caleb euphorique de terminer ce Tour, car il a eu des moments difficiles sur les trois semaines. On a appliqué la même tactique que sur les autres arrivées au sprint de ce Tour. Tout s’est parfaitement déroulé et Caleb a montré qu’il était de loin le plus rapide. Cette victoire sur les Champs,  c’est vraiment la cerise sur le gâteau.
J’avais dit personnellement que la réussite de mon Tour serait aussi liée à la réussite de l’équipe. Forcément, le bilan est incroyable. J’avais un rôle nouveau et particulier pour moi mais j’y ai pris un plaisir incroyable. Ça me donne beaucoup d’envie de revenir l’année prochaine. »

TOUR DE FRANCE – Étape 20

Samedi 27 juillet – Albertville > Val Thorens (59 km)

© Tom Peeters / Lotto Soudal

© Tom Peeters / Lotto Soudal (photo adaptée)

L’Italien Vincenzo NIBALI (Bahrain Merida) remporte la dernière étape du triptyque alpine avec panache, en solitaire. Il devance deux coureurs espagnols de l’équipe Movistar, le champion du monde Alejandro VALVERDE et Mikel LANDA. Le jeune maillot jaune colombien, Egan BERNAL (Team INEOS) termine quatrième et consolide son leadership. Sauf contre-ordre, il remportera demain la Grande Boucle, à Paris.

Maxime termine à la 50ème place du jour, à 8’32″ du coureur italien.

Classements complets

Parole à Max
« C’était une étape très courte et tout le monde savait que ça allait rouler très vite et que la victoire ne pouvait revenir qu’à un gars du général ou à un gars comme Nibali. On avait Jens devant et Tim et Thomas ont essayé d’anticiper mais il n’y avait rien à espérer pour nous dans ce genre de configuration. Pour ma part, j’ai fait une montée plus rapide que ces trois dernières semaines juste par pur plaisir personnel. Il n’y avait aucun risque pour Caleb par rapport aux délais. On est très contents d’arriver à huit sur les Champs et on va essayer de terminer en beauté ce très beau Tour pour nous. »

Vingt-et-unième étape
La dernière étape aura lieu ce dimanche, entre Rambouillet et les Champs-Élysées (Paris). 128 kilomètres seront à parcourir; le peloton démarrera à 18h05. En début de parcours, deux côtes de quatrième catégorie seront à gravir : la Côte de Saint-Rémy-lès-Chevreuse (km 34) et la Côte de Châteaufort (km 38). Ensuite, la fin de parcours sera, comme de coutume, marquée par un circuit final, couru à plusieurs reprises. C’est le neuvième et dernier passage sur la ligne, aux alentours entre 21h10 et 21h30, qui déterminera le vainqueur de l’étape.

© www.letour.fr

© www.letour.fr

TOUR DE FRANCE – Étape 19

Vendredi 26 juillet – Saint-Jean-de-Maurienne > Col de l’Iseran (89 km)

© Pauline Ballet (letour.fr)

© Pauline Ballet (letour.fr)

L’étape ayant été neutralisée suite aux conditions climatiques (grêle, différentes coulées… ayant rendu la route vers Tignes impraticable), aucun vainqueur d’étape n’a été désigné. Changement majeur : le maillot jaune passe sur les épaules du jeune grimpeur colombien, Egan BERNAL (Team INEOS).

Aucun résultat d’étape n’a été communiqué par l’organisation.

Résultats (classement général)

Parole à Max
« Le début de l’étape était très intense, comme on s’y attendait. On était bien attentifs. Tim et Thomas ont basculé devant, dans la première côte, et le reste de l’équipe était dans un deuxième groupe de 80 coureurs. On savait qu’on ne reverrait plus la tête de course. Par la suite, il y a eu cette rumeur dans le gruppetto comme quoi la course allait être neutralisée ou annulée. Les infos n’étaient pas claires. C’est seulement à quatre kilomètres du sommet de l’Iseran qu’on a eu la confirmation que la journée se terminait là-haut. C’était la seule décision possible quand on voit les images de la route sur la fin de parcours. Heureusement, nous sommes restés toujours au sec et au chaud. On doit signaler le professionnalisme et le courage des organisateurs d’avoir préservé notre sécurité. Demain, on aura une dernière étape dantesque où la météo pourrait encore jouer un rôle. »

Vingtième étape
Dernière étape montagneuse, ce samedi. 130 kilomètres seront à parcourir entre Albertville et Val Thorens. Trois cols seront au programme : le Cormet de Roselend (catégorie 1 – km 36), la Côte de Longefoy (catégorie 2 – km 75,5) et la montée vers Val Thorens (hors-catégorie – arrivée). Les coureurs démarreront à 13h35 d’Albertville. Ils arriveront entre 17h30 et 18h à Val Thorens.

© www.letour.fr

© www.letour.fr

TOUR DE FRANCE – Étape 18

Jeudi 25 juillet – Embrun > Valloire (208 km)

© Tom Peeters / Lotto Soudal

© Tom Peeters / Lotto Soudal

Le Colombien Nairo QUINTANA (Movistar), présent dans l’échappée du jour et ayant attaqué à 26 kilomètres de l’arrivée, remporte en solitaire la première étape du triptyque alpestre, à Valloire. Il devance le Français Romain BARDET (AG2R La Mondiale), qui se pare du maillot à pois, et le Kazakh Alexey LUTSENKO (Astana). Le coéquipier belge de Max, Tiesj BENOOT, présent dans l’échappée, accroche une belle sixième place. Le Français Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quickstep) reste en jaune.

Maxime est 125ème de l’étape, à 32’54″ du coureur colombien.

Résultats du jour

Parole à Max
« Comme sur d’autres étapes de montagne, on avait le double objectif de prendre l’échappée et d’amener Caleb dans les délais. La bagarre pour l’échappée a pris logiquement un peu de temps mais avec Tim, Tiesj et Jasper aux avant-postes, c’était parfait. Derrière, on a passé le col de Vars dans le peloton donc il n’y avait plus vraiment de danger pour les délais même si l’arrivée était encore loin. Devant, les gars ont donné leur maximum. On ne peut pas être déçus de notre étape. »

Dix-neuvième étape
Nouvelle étape de montagne, ce vendredi. Cette fois, elle aura lieu entre Saint-Jean-De-Vaurienne et Tignes (126,5 kilomètres). Cinq difficultés montagneuses seront à gravir : la Côte de Saint-André (catégorie 3 – km 25), la Montée d’Aussois (catégorie 2 – km 38), le Col de la Madeleine (catégorie 3 – km 63,5), le Col de l’Iseran (hors-catégorie – km 89) et la Montée de Tignes (catégorie 1 – km 124,5). Le départ sera donné à 13h45. Le peloton arrivera à Tignes entre 17h20 et 17h50.

© www.letour.fr

© www.letour.fr

TOUR DE FRANCE – Étape 17

Mercredi 24 juillet – Pont du Gard > Gap (200 km)

© Tom Peeters / Lotto Soudal (photo adaptée)

© Tom Peeters / Lotto Soudal (photo adaptée)

La victoire revient au champion d’Europe, l’Italien Matteo TRENTIN (Mitchelton-Scott). Ayant faussé compagnie aux autres échappés à 14 kilomètres de l’arrivée, le coureur italien offre à son équipe une quatrième victoire d’étape et décroche la troisième victoire sur le Tour de sa carrière. La deuxième place va au Danois Kasper ASGREEN (Deceuninck-Quickstep). Le Belge Greg VAN AVERMAET (Team CCC) complète le podium du jour. Le maillot jaune reste sur les épaules du Français Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quickstep).

Max termine en 155ème position, à 27’45″ du champion européen et aux côtés de ses coéquipiers allemand Roger KLUGE et australien Caleb EWAN.

Classements de l’étape

Parole à Max
« La course s’est déroulée comme on l’attendait. Un grand groupe est sorti rapidement et ils se sont disputé la victoire. On avait Jens et Thomas devant mais il leur a manqué un petit quelque chose. Derrière, c’était une journée tranquille au niveau du rythme mais elle a été rendue pénible par la chaleur. Il faisait plus chaud que hier encore. Franchement, j’ai souffert aujourd’hui. Demain, on attaque le dernier gros morceau de ce Tour avec le tryptique alpin! »

Dix-huitième étape
Ce jeudi, étape de haute montagne entre Embrun et Valloire (208 kilomètres). Quatre difficultés jalonneront le parcours : la Côte des Demoiselles Coiffées (catégorie 3 – km 13), le Col de Vars (catégorie 1 – km 82,5), le Col d’Izoard (hors-catégorie – km 133) et le Col du Galibier (hors-catégorie – km 189). Le peloton démarrera à 11h10 et arrivera à Valloire entre 17h et 17h40.

© www.letour.fr

© www.letour.fr

TOUR DE FRANCE – Étape 16

Mardi 23 juillet – Nîmes > Nîmes (177 km)

© Photonews / letour.fr (montage : W. Germeys)

© Photonews / Pauline Ballet, ASO, letour.fr (montage : W. Germeys)

Nouvelle victoire pour les Soudal Lotto (la troisième dans ce Tour)!!! L’Australien Caleb EWAN, coéquipier de Max, remporte le sprint à Nîmes devant l’Italien Elia VIVIANI (Deceuninck-Quickstep) et le Néerlandais Dylan GROENEWEGEN (Jumbo-Visma). Le Français Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quickstep) conserve le jaune.

Maxime termine 160ème, à 10’34″ de son coéquipier australien.

Classements

Parole à Max
« On a contrôlé la course comme prévu, aidés par Jumbo-Visma et UAE Team Emirates. La chaleur était à la limite du supportable. Je me sentais bien et avec Tony Martin, on avait décidé qu’on ne voulait pas trop laisser de champs à l’échappée. Malgré tout, dans le final, ça a été très juste. Mais ça nous a réussi une fois de plus. On est vraiment contents que notre travail soit une fois de plus récompensé! Notre Tour est plus que réussi mais il y a encore trois, quatre jours difficiles dans les Alpes avant Paris. »

Dix-septième étape
Mercredi, 200 kilomètres seront à parcourir entre le Pont du Gard et Gap. Cette étape accidentée comptera deux difficultés pour le classement du maillot à pois : la Côte de la Rochette-du-Buis (catégorie 4 – km 104,5) et le Col de la Sentinelle (catégorie 3 – km 191,5). Le peloton prendra le départ à 12h25. L’arrivée aura, elle, lieu entre 17h15 et 17h40.

© www.letour.fr

© www.letour.fr

TOUR DE FRANCE – Étape 15

Dimanche 21 juillet – Limoux > Foix (185 km)

Une partie du travail effectué par l’équipe, ce dimanche : Max, Caleb, Jasper et Tiesj - © Tom Peeters / Lotto Soudal (photo adaptée)

Une partie du travail effectué par l’équipe, ce dimanche: Max, Caleb, Jasper et Tiesj – © Tom Peeters / Lotto Soudal (photo adaptée)

Le Britannique Simon YATES (Mitchelton-Scott) décroche sa deuxième victoire d’étape sur ce Tour 2019, en solitaire. Il s’était imposé  jeudi lors de la douzième étape et réalise un doublé dans les Pyrénées. Le Français Thibaut PINOT (Groupama-FDJ) termine deuxième, après avoir été remporté l’étape d’hier, devant l’Espagnol Mikel LANDA (Movistar). La tunique jaune de leader reste dans l’escarcelle du Français Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quickstep).

Max achève l’étape en 123ème position, à 30’30″ du double vainqueur britannique. 

Résultats de l’étape

Parole à Max
« C’était une journée difficile pour nous. On n’avait personne devant et Caleb était dans une mauvaise journée. Il a été rapidement mis en difficulté. Il a vraiment fallu s’employer pour le ramener dans le dernier gruppetto. On y parvenu au pied de l’avant-dernier col. Personnellement, j’étais dans une bonne journée mais la journée de repos va faire du bien. Mardi, on va tout faire pour avoir un sprint. J’aurai du travail en tête de peloton. »

Seizième étape
La seizième étape aura lieu mardi, après le deuxième jour de repos. Elle se déroulera autour de la ville de Nîmes (177 kilomètres). Le parcours ne comptera qu’une seule difficulté comptant pour le classement de la montagne : la Côte de Saint-Jean-du-Pin (catégorie 4 – km 96). Il s’agira d’une des dernières occasions pour les sprinteurs d’en découdre, avant de se diriger vers les Alpes. Les coureurs démarreront à 13h20. Ils franchiront la ligne entre 17h15 et 17h40.

© www.letour.fr

© www.letour.fr

TOUR DE FRANCE – Étape 14

Samedi 20 juillet – Tarbes > Tourmalet (117,5 km)

© ASO/Pauline Ballet (letour.fr)

© ASO/Pauline Ballet (letour.fr)

Le Français Thibaut PINOT (Groupama-FDJ) remporte l’étape au sommet du Tourmalet. Il devance son compatriote, le maillot jaune Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quickstep) et le Néerlandais Steven KRUIJSWIJK (Jumbo-Visma). ALAPHILIPPE conforte sa tunique de leader.

Maxime est 99ème du jour, à 21’04″ du coureur français et aux côtés de son  coéquipier australien, Caleb Ewan.

Résultats du jour

Parole à Max
« C’était une course sur deux fronts pour nous. On voulait quelqu’un dans l’échappée, et si possible Tim, puis de l’autre côté, il y avait la course pour les délais. Je dois dire que c’était une bonne journée avec Tim qui prend les points dans le Soulor et Caleb qui n’a jamais été vraiment en difficulté. Demain, on aura à peu près la même tactique avec une échappée qui devrait peut être aller au bout. »

Quinzième étape
Nouvelle étape de montagne pyrénéenne, ce dimanche 21 juillet. Celle-ci se déroulera entre Limoux et Foix/Prat d’Albis (185 kilomètres). Quatre cols jalonneront le parcours : le Col de Montségur (catégorie 2 – km 60,5), le Port de Lers (catégorie 1 – km 120,5), le Mur de Péguère (catégorie 1 – km 147) et la montée vers Foix/Prat d’Albis (catégorie 1 – arrivée). Le départ sera donné à 12h05. L’arrivée se déroulera entre 17h05 et 17h45.

© www.letour.fr

© www.letour.fr