FAMENNE ARDENNE CLASSIC

Dimanche 6 octobre – Marche-en-Famenne > Marche-en-Famenne (180 km)

© W. Germeys

© W. Germeys

La victoire revient au Belge Dimitri CLAEYS (Cofidis). Il devance son compatriote Baptiste PLANCKAERT (Wallonie-Bruxelles) et le Néerlandais Timo ROOSEN (Jumbo-Visma). A noter : la belle cinquième place de Rémy MERTZ, coéquipier de Max.

Maxime termine 37ème de sa dernière course, à 41″ du coureur belge.

Classements du jour

FAMENNE ARDENNE CLASSIC – Présentation

Dimanche 6 octobre – Marche-en-Famenne > Marche-en-Famenne (180 km)

© http://famenneardenneclassic.be

© http://famenneardenneclassic.be

Pour sa dernière course en tant que professionnel, Maxime prendra part pour la troisième fois à la Famenne Ardenne Classic.
La victoire était revenue, l’an dernier, au Canadien Guillaume BOIVIN (Israel Cycling Academy). Il sera présent pour défendre son titre. Parmi les prétendants à la victoire, notons le récent vainqueur du Grand Prix de Wallonie, le Letton Krists NEILANDS (Israel Cycling Academy), le Néerlandais Mike TEUNISSEN (Jumbo-Visma), les Belges Baptiste PLANCKAERT (Wallonie-Bruxelles), Jens KEUKELEIRE (Lotto Soudal), Xandro MEURISSE (Wanty-Gobert) et Aimé DE GENDT (Wanty-Gobert), les Français Anthony TURGIS (Total Direct Energie) et Lilian CALMEJANE (Total Direct Energie)…

Parole à Max
« « La dernière ». C’est bizarre de l’écrire et c’est étrange de vivre cette situation. Autant je suis certain de ma décision d’arrêter ma carrière, autant j’ai une appréhension par rapport à dimanche. Je souhaite en tous cas vivre une belle dernière journée en tant que coureur cycliste pro. Il y aura la course, évidemment, mais aussi des moments avec les supporters avant le départ et après l’arrivée. J’aurais espéré une météo clémente mais je pense qu’on va devoir composer avec de fortes pluies. C’est un peu dommage mais ça ne va pas m’empêcher de profiter de cette dernière course sur mes terres. D’un point de vue purement sportif, j’aimerais pouvoir être acteur de l’épreuve et éventuellement tenter quelque chose dans le final. Mon équipe me laissera forcément quartier libre mais il faudra que mes jambes soient à la hauteur. Je sais que vous serez nombreux à venir m’encourager au départ et/ou à l’arrivée. Avant le départ, je profiterai également du moment pour annoncer officiellement les détails sur mes futurs projets professionnels. On se voit dimanche ‘-). »

Equipe
L’équipe Lotto Soudal, provisoire, pour la course ardennaise, est la suivante : Stan DEWULF (Belgique), Jens KEUKELEIRE (Belgique), Rémy MERTZ (Belgique), Max, Lawrence NAESEN (Belgique), Brian VAN GOETHEM (Pays-Bas) et Jelle WALLAYS (Belgique).

La liste provisoire des engagés est disponible ici.

Site Internet
Pour consulter toutes les informations sur la course, n’hésitez pas à vous rendre sur le site Internet officiel.

Parcours
La troisième édition de la Famenne Ardenne Classic se déroulera autour de la ville de Marche-en-Famenne. Elle comptera 180 kilomètres, répartis en 108 kilomètres de parcours en ligne puis trois circuits locaux de 24 kilomètres. Le parcours sera relativement vallonné mais seules six côtes seront répertoriées pour le classement du meilleur grimpeur : la Côte d’Otho (km 32,3), le Col de Plastrai (km 67,6), la Côte d’Awenne (km 85), la Côte du Crawy (km 92,5) et la Côte de Roy (km 116,2 et km 140,3). Le dernier passage dans la Côte de Roy ne comptera pas pour ce prix. Le peloton prendra le départ à 12h10 du WEX. Les coureurs franchiront la ligne d’arrivée vers 14h57, 15h33 et 16h09. L’arrivée aura, elle, lieu aux alentours de 16h45.

© http://famenneardenneclassic.be

© http://famenneardenneclassic.be

GP CYCLISTE DE MONTRÉAL

Dimanche 15 septembre – Montréal > Montréal (219,6 km)

© Yves Perret (Lotto Soudal - Twitter)

Max et Tim – © Yves Perret (Lotto Soudal – Twitter)

Le Belge Greg VAN AVERMAET gagne, pour la deuxième fois (après 2016), le Grand Prix Cycliste de Montréal. Il s’impose au sprint devant un autre ancien vainqueur (2017), l’Italien Diego ULISSI, et l’Espagnol Iván GARCIA CORTINA (Bahrain Merida).

Maxime achève la course en 69ème position, à 3’35″ de son compatriote.

Résultats du jour

Parole à Max
« La course est partie calmement car chacun savait que le kilométrage et le dénivelé étaient très importants. La course s’est intensifiée tour après tour. On n’a jamais été piégés et on a participé aux attaques du pré-final pour rendre la course dure en éliminant quelques sprinters, pour ainsi permettre à Tim de faire un gros résultat. C’est exactement ce qui s’est passé et Tim prend une belle quatrième place. Pour ma part, je suis content de mon boulot et de ma course en général, la dernière au niveau World Tour. »

GP CYCLISTE DE MONTRÉAL – Présentation

Dimanche 15 septembre – Montréal > Montréal (219,6 km)

© www.uci.org

© www.uci.org

Maxime participera, pour la troisième fois, au Grand Prix Cycliste de Montréal (2010, 2013) qui, comme celui de Québec, fête sa dixième édition. L’année passée, l’Australien Michal MATTHEWS avait également remporté le Grand Prix Cycliste de Montréal et avait réalisé le doublé au Canada. Les favoris pour la course montréalaise sont sensiblement les mêmes que pour Québec, à savoir : MATTHEWS lui-même, le Français Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quickstep), le Slovaque Peter SAGAN (Bora-Hansgrohe), les Belges Greg VAN AVERMAET (Team CCC), Tim WELLENS (Lotto Soudal) et Oliver NAESEN (AG2R-La Mondiale), les Italiens Vincenzo NIBALI (Bahrain-Merida), Diego ULISSI (UAE Team Emirates) et Alberto BETTIOL (EF Education First), le Britannique Adam YATES (Mitchelton-Scott), le Canadien Michael WOODS (EF Education First)…

Parole à Max
« Ce sont forcément les mêmes coureurs que vendredi et on aura le même leader aussi de notre côté, avec Tim. Par contre, le parcours est beaucoup plus sélectif. On essayera de l’aider au mieux pour l’amener dans les meilleures conditions dans le final. »

Équipe
L’équipe Lotto Soudal alignée à Montréal sera la même qu’à Québec : Tim WELLENS (dossard 91), Stan DEWULF (dossard 92), Lawrence NAESEN (dossard 93), Nicolas MAES (dossard 94), Max (dossard 95) et Jelle VANENDERT (dossard 96).

La liste des coureurs engagés est disponible en cliquant ici (document PDF).

Site Internet
Tous les renseignements à propos de l’épreuve sont à lire sur le site Internet officiel.

Parcours
Comme à Québec vendredi, le peloton roulera plusieurs tours de circuit, jalonné par plusieurs côtes. À Montréal, les coureurs rouleront 18 tours de 12,2 kilomètres (pour un total de 219,6 kilomètres). Les côtes à gravir seront les suivantes : la Côte Camillien-Houde (km 2), la Côte de la Polytechnique (km 6), la Claude-Champagne, dans le Mont-Royal (km 9) et l’Avenue du Parc (km 11). Le départ sera donné à 10h15, heure locale (16h15 en Belgique). L’arrivée aura, elle, lieu entre 16h15 et 16h30, heure locale (entre 22h15 et 22h30 en Belgique).

© https://gpcqm.ca

© https://gpcqm.ca

GP CYCLISTE DE QUÉBEC

Vendredi 13 septembre – Québec > Québec (201,6 km)

© James Startt (Twitter GPCQM)

© James Startt (Twitter GPCQM)

L’Australien Michael MATTHEWS (Team Sunweb), double vainqueur l’an dernier au Canada (Québec et Montréal), réalise le doublé et se succède à lui-même au palmarès. Il devance le Slovaque Peter SAGAN (Bora-Hansgrohe) et le Belge Greg VAN AVERMAET (Team CCC). Le coéquipier belge de Max, Tim WELLENS, accroche la neuvième place.

Maxime termine à la 88ème place, à 1’54″ du coureur australien.

Classements

Parole à Max
« Cette course est très belle mais c’est une des plus simples de l’année au niveau de la tactique. Il fallait amener Tim au mieux dans le final, tout en le protégeant tout au long de la journée. De ce point de vue-là, on a bien géré. Tim fait un top 10 sur une course qui ne lui réussit pas souvent. C’est bon signe pour dimanche. Personnellement, j’ai pu faire le boulot mais je n’étais pas dans un grand jour. J’ai un peu de mal à me faire au décalage horaire. Mais j’ai encore la condition donc ça devrait aller dimanche. »

GP CYCLISTE DE QUÉBEC – Présentation

Vendredi 13 septembre – Québec > Québec (201,6 km)

© www.uci.org

© www.uci.org

Maxime prendra part à la dixième édition du Grand Prix Cycliste de Québec, ce vendredi 13 septembre. Il participera pour la troisième fois à la course québécoise (après 2010, 2013). L’an dernier, la victoire était revenue à l’Australien Michael MATTHEWS (Team Sunweb). Parmi les prétendants au titre, outre MATTHEWS, citons le Français Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quickstep), le Slovaque Peter SAGAN (Bora-Hansgrohe), les Belges Greg VAN AVERMAET (Team CCC), Tim WELLENS (Lotto Soudal) et Oliver NAESEN (AG2R-La Mondiale), les Italiens Vincenzo NIBALI (Bahrain-Merida) et Enrico GASPAROTTO (Team Dimension Data), les Britanniques Geraint THOMAS (Team INEOS) et Adam YATES (Mitchelton-Scott), le Canadien Michael WOODS (EF Education First), le Néerlandais Danny VAN POPPEL (Jumbo-Visma), l’Australien Richie PORTE (Trek-Segafredo)…

Parole à Max
« C’est la première course depuis que j’ai annoncé ma fin de carrière. C’est assez spécial et bizarre comme sentiment. Depuis 10 jours, j’ai été fort sollicité et je n’ai pas vraiment pu faire mon métier à 100%. Mais je reste motivé et je veux vraiment bien terminer ces dernières courses. Vendredi, c’est une course qui se joue dans le dernier tour. C’est un parcours usant mais qui consacre souvent un homme explosif. On aura de belles possibilités avec Tim et Jelle. »

Équipe
Les coureurs Lotto Soudal présents au Québec seront tous belges : Tim WELLENS (dossard 91), Stan DEWULF (dossard 92), Lawrence NAESEN (dossard 93), Nicolas MAES (dossard 94), Max (dossard 95) et Jelle VANENDERT (dossard 96).

La liste complète des engagés est disponible ici (document PDF).

Site Internet
Toutes les informations sur la course sont à consulter sur le site Internet officiel.

Parcours
Le parcours de la course à Québec consistera en un circuit urbain de 12,6 kilomètres, parcouru 16 fois. Au total, les coureurs rouleront 201,6 kilomètres. Le parcours comptera quatre côtes, gravies à 16 reprises : la Côte de la Montagne (km 9), la Côte de la Potasse / Des Glacis (km 10), la Montée de la Fabrique / Des Jardins (km 11) et la Montée du Fort / Saint-Louis / Grande Allée (km 11). Les coureurs prendront le départ à 11 heures, heure locale (17 heures en Belgique). Ils devraient franchir la ligne d’arrivée entre 16h15 et 16h30, heure locale (entre 22h15 et 22h30 en Belgique).

© https://gpcqm.ca

© https://gpcqm.ca

COMMUNIQUÉ

Vendredi 6 septembre 2019 

© W. Germeys

© W. Germeys

Une page se tourne…
« C’est non sans émotion que je vous annonce la fin de ma carrière de cycliste professionnel. C’était un choix difficile mais en même temps la meilleure décision que je pouvais prendre. J’ai vécu une saison 2019 très intense avec de grands moments dans mon rôle d’équipier, notamment au Tour. Je choisis de terminer sur une belle note. J’aurais pu faire une année supplémentaire dans le peloton mais je suis convaincu que le moment de m’arrêter est venu.
Je suis en discussion avancée pour de nouveaux projets professionnels et je m’en réjouis déjà. Je vous en dirai plus très prochainement mais ma volonté est de continuer à m’investir dans le monde du vélo.
Avant ça, je tiens à terminer ma saison de la meilleure des manières possible. Ma toute dernière course sera la Famenne Ardenne Classic à Marche-en-Famenne le dimanche 6 octobre. C’est une épreuve qui se déroule entièrement dans ma chère province de Luxembourg, et à proximité de mon village natal de Nadrin. Tout un symbole 😊.
Merci Lotto Soudal Cycling Team👌

Max »

PASSION VÉLO – CONFÉRENCE DE MAX

Vendredi 20 septembre 

© Musée de Wanne / Facebook

© Musée de Wanne / Facebook

g

Dans le cadre de l’exposition « Passion Vélo » au Musée de Wanne, ce dernier organise une conférence-causerie avec Max, animée par Guy Deblire et les journalistes RTBF Sébastien Georis et Olivier Gaspard.

Quand? Vendredi 20 septembre, à 20 heures

Où? Château de Wanne (Wanne, 30 à 4980 Trois-Ponts)

Prix? 5€

L’exposition est, elle, visible jusqu’au 1er décembre; du jeudi au dimanche (de 14 à 18 heures). Elle regroupe divers objets du cyclisme, faisant partie de la collection du Jalhaytois Jean-Marie Gobert. Prix pour accéder à l’exposition : entre 2 et 4€.

 

BRETAGNE CLASSIC OUEST-FRANCE

Dimanche 1er septembre – Plouay > Plouay (248,1 km)

© W. Germeys

© W. Germeys

La victoire revient au Belge Sep VANMARCKE (EF Education First) qui devance le coéquipier belge de Max, Tiesj BENOOT, et l’Australien Jack HAIG (Mitchelton-Scott).

Max n’a pas achevé la course.

Résultats

Parole à Max
« On avait finalement deux leaders aujourd’hui et l’équipe devait rester organiser autour d’eux. Le final a commencé relativement tôt, à plus de 100 kilomètres de l’arrivée. On était bien mis et on a pu placer Tim et Tiesj au mieux à l’approche des deux secteurs non asphaltés. Un groupe de 30 coureurs s’est formé et Tiesj est ressorti à 25 kilomètres de l’arrivée, avec trois autres gars. Il n’a pas de regret à avoir car il a bien joué le coup. On est satisfaits de notre course. Personnellement, je n’étais pas dans une bonne journée mais j’ai pu faire ma part de boulot. Mes prochaines courses seront les Grands Prix Cyclistes de Québec et Montréal, dans 2 semaines. »

BRETAGNE CLASSIC OUEST-FRANCE – Présentation

Dimanche 1er septembre – Plouay > Plouay (248,1 km)

© www.bretagne-classique-ouest-france.bzh

© www.bretagne-classique-ouest-france.bzh

Maxime participera à la Bretagne Classic Ouest-France (anciennement « Grand Prix de Plouay ») pour la quatrième fois (après 2005, 2006 et 2013). Le vainqueur sortant est le Belge Oliver NAESEN (AG2R – La Mondiale). Il tentera de devenir triple vainqueur de l’épreuve, après l’avoir remportée en 2016 et 2018. Parmi les prétendants à la victoire: les Belges Greg VAN AVERMAET (Team CCC), Tim WELLENS (Lotto Soudal) et Jasper PHILIPSEN (UAE Team Emirates), les Italiens Elia VIVIANI (Deceuninck-Quickstep), Matteo TRENTIN (Mitchelton-Scott) et Giacomo NIZZOLO (Team Dimension Data), le Danois Michael VALGREN (Team Dimension Data), l’Australien Michael MATTHEWS (Sunweb), le Slovène Matej MOHORIC (Bahrain Merida), le Luxembourgeois Bob JUNGELS (Deceuninck-Quickstep), le Néerlandais Niki TERPSTRA (Total Direct Energie), l’Autrichien Patrick KONRAD (Bora-Hansgrohe), le Russe Ilnur ZAKARIN (Katusha Alpecin)…

Parole à Max
« Cette course s’annonce difficile. C’est une région qui offre un parcours sans répit. La distance de 250 kilomètres sera aussi un élément à tenir en compte. Tim sera notre leader. Je devrais être en mesure de l’aider dans le final pour obtenir un bon résultat et pourquoi pas la victoire. »

Équipe
L’équipe Lotto Soudal présente en France sera 100% belge : Tiesj BENOOT (dossard 21), Jasper DE BUYST (dossard 22), Stan DEWULF (dossard 23), Max (dossard 24), Brent VAN MOER (dossard 25), Rémy MERTZ (dossard 26) et Tim WELLENS (dossard 27).

La liste provisoire des 175 partants est à consulter ici (document PDF).

Site Internet
Toutes les informations sur la course sont à lire sur le site Internet officiel.

Parcours
Ce dimanche, le peloton parcourra 248,1 kilomètres autour de la ville de Plouay, en Bretagne. Le parcours, relativement vallonné, comptera 234,2 kilomètres en ligne puis un circuit de 13,9 kilomètres. Les difficultés répertoriées par l’organisation sont les suivantes : la route du Lezot (km 2,1), le Col de Toullaëron (km 46,5), la Côte du Moulin Kergaëric (km 93), le Pont Terenez (km 107), la Côte Argol (km 112,5), la Côte de Ménez Quelc’h (km 133,5), la Côte des trois Fontaines (km 145), Kernolen (km 156), la Côte de Laz (km 161), la Côte de Kaliforn (km 171,5), Ribin (km 176), la Côte de Sainte Julienne (km 191), la Côte de Coat en Haie (km 207), la Côte de Marta (km 221,7) et la Côte du Minochen Ty Marrec (km 230,6). Le départ sera donné à 10h48. L’arrivée est, elle, prévue entre 16h50 et 17h10.

© www.bretagne-classique-ouest-france.bzh

© www.bretagne-classique-ouest-france.bzh