TIRRENO ADRIATICO – Étape 7

Mardi 14 mars – San Benedetto Del Trono > San Benedetto del Tronto (10 km – contre-la-montre individuel)

© Tim de Waele (Velon CC)

© Tim de Waele (Velon CC)

L’Australien Rohan DENNIS (BMC) remporte la dernière étape de ce Tirreno Adriatico, un contre-la-montre individuel. Avec un temps de 11’18″, il s’impose devant le Néerlandais Jos VAN EMDEN (LottoNL – Jumbo) et son compatriote Michael HEPBURN (Orica-Scott). Le Colombien Nairo QUINTANA (Movistar), 45ème de l’étape, conserve une avance suffisante sur Rohan DENNIS et décroche pour la seconde fois la victoire finale à Tirreno Adriatico (après 2015).

Maxime termine à la 60ème place, à 48″ du coureur australien. Au classement général, Max occupe la 44ème place finale, à 20’20″ du maillot bleu colombien.

Classements finaux

Parole à Max
« J’espérais quand même mieux aujourd’hui. Je n’avais pas de mauvaises sensations mais je me rends bien compte que je n’ai pas encore la « top condition ». Il faudra sans doute que je travaille un peu plus que d’habitude dans les prochaines semaines. Ma prochaine course sera le Tour du Pays Basque du 3 au 8 avril. Ça me laisse le temps nécessaire pour récupérer de ce Tirreno et préparer la suite. »

N.B. Des données intéressantes par rapport au chrono de Max ont été publiées par le site Velon. Vous pouvez trouver la traduction ci-dessous :

« Temps : 12’02″
Vitesse : 49,9km/h
Puissance : 422W (Max: 1013W)
Cadence: 96 tours par minute
Pic de puissance sur 30 secondes : 524W (124% de la puissance moyenne de l’entièreté du contre-la-montre (422W) dans les premiers kilomètres)

Première partie du parcours : 5’43″ – 52,5km/h – 422W
Deuxième partie du parcours : 6’19″ – 47,5km/h – 422W

Une très bonne étape du Belge avec une vitesse moyenne proche des 50 km/h et une moyenne de 422W en puissance. Son effort était très constant avec la même puissance moyenne dans le premier secteur comme dans le deuxième. »

TIRRENO ADRIATICO – Étape 6

Lundi 13 mars – Ascoli Piceno > Civitanova Marche (159 km)

© Fabio Ferrari (La Presse : www.tirrenoadriatico.com)

© Fabio Ferrari (La Presse : www.tirrenoadriatico.com)

Le Colombien Fernando GAVIRIA (Quickstep Floors) gagne l’étape du jour devant le Tchèque Peter SAGAN et le Belge Jasper STUYVEN (Trek-Segafredo). Son compatriote Nairo QUINTANA (Movistar) conserve le leadership.

Maxime termine 67ème, à 6 secondes du vainqueur du jour. Au classement général, il pointe à la 44ème place, à 20’13″ de Quintana.

Classements du jour

Parole à Max
« Aujourd’hui, c’était tout pour Jens. Tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice. Il était idéalement placé dans la dernière ligne droite mais il a sans doute payé les efforts dans la dernière petite bosse à 7 kilomètres de l’arrivée. Il finit néanmoins cinquième et Jurgen dixième sans même sprinter! »

Septième étape
La dernière étape de ce Tirreno Adriatico sera un contre-la-montre individuel de 10 kilomètres dans les rues de San Benedetto del Tronto. Le parcours sera roulant, sans aucune difficulté montagneuse. Le premier coureur prendra le départ aux alentours de 13 heures. Le dernier coureur parti, le maillot bleu, devrait, lui, arriver vers 16h15. Maxime démarrera à 15 heures pile. L’ordre de départ est disponible ici (document PDF).

© www.tirrenoadriatico.it

© www.tirrenoadriatico.it

TIRRENO ADRIATICO – Étape 5

Dimanche 12 mars – Rieti > Fermo (210 km)

© RCS (Steephill.tv)

Max dans l’échappée du jour (dossard 97) – © RCS (Steephill.tv)

Le champion du monde tchèque, Peter SAGAN (Bora-Hansgrohe), double la mise en Italie et remporte une deuxième victoire d’étape! Il devance au sprint le Français Thibaut PINOT (FDJ) et le Slovène Primo ROGLIC (Team LottoNL-Jumbo). Le Colombien Nairo QUINTANA (Movistar) reste en bleu.

Maxime est 38ème de l’étape, à 3’32″ de SAGAN. Au classement général, Max est dorénavant 46ème, à 20’13″ du leader colombien.

Classements de l’étape

Parole à Max
« Aujourd’hui, il y avait un peu de bagarre en début de course donc j’ai tenté ma chance pour aller dans l’échappée. On était 11 coureurs et on s’entendait bien mais plusieurs équipes ont rapidement mis en route dans le peloton. On n’a jamais eu plus de trois minutes d’avance. On s’est fait reprendre à 90 kilomètres de l’arrivée. J’étais encore bien frais à ce moment-là donc j’ai aidé Tiesj au mieux dans un final qui était extrêmement difficile avec de nombreux murs à gravir. Il se sentait bien et prend un bel accessit. Pour ma part, j’ai dû lâcher prise à 10 kilomètres de l’arrivée mais je suis content de ma journée. »

Sixième étape
L’avant-dernière étape, lundi, sera une étape pour sprinteurs. Se déroulant entre Ascoli Piceno et Civitanova Marche, elle compte 159 kilomètres et une seule côte (Macerata, km 84,7). Le peloton démarrera à 12h20 et devrait arriver entre 16h et 16h20.

© www.tirrenoadriatico.it

© www.tirrenoadriatico.it

TIRRENO ADRIATICO – Étape 4

Samedi 11 mars – Montalto Di Castro > Terminillo (187 km)

Le Terminillo, arbitre du jour - E. Ferri (www.loscarpone.cai.it)

Le Terminillo, arbitre du jour – © E. Ferri (www.loscarpone.cai.it)

Le Colombien Nairo QUINTANA (Movistar) enlève l’étape-reine de ce Tirreno Adriatico. Il s’impose devant les Britanniques Thomas GERAINT (Sky), vainqueur de la deuxième étape, et Adam YATES (Orica-Scott). Grâce à sa victoire, Quintana enfile le maillot bleu et prend la tête du classement général.

Maxime termine 50ème de l’étape à 9’01″ du coureur colombien. Au classement général, il est désormais 55ème, à 16’41″ du nouveau leader.

Classements

Parole à Max
« Le début d’étape était très lent aujourd’hui, avec un fort vent défavorable. Il fallait s’épargner au mieux avant que les choses sérieuses ne commencent. On a tenté de prendre les devant en créant une bordure avec Giant à 40 kilomètres  de l’arrivée. Ça n’a pas vraiment fonctionné. Dans la foulée, Tim est tombé, il n’avait rien de grave mais ça nous a coûté pas mal d’énergie pour le replacer un peu avant le début de l’ascension finale. Il a donné le meilleur de lui même mais il lui a manqué de la fraîcheur. Demain sera un jour meilleur. »

Cinquième étape
La cinquième étape mènera les coureurs de Rieti à Fermo (210 kilomètres). Le parcours, une nouvelle fois accidenté, comptera trois côtes : le Capo di Monte (km 113,9), le Capodarco (km 180,5) et la montée vers Fermo. Le départ sera donné à 10h50. L’arrivée, elle, se déroulera entre 16 heures et 16h30.

© www.tirrenoadriatico.it

© www.tirrenoadriatico.it

TIRRENO ADRIATICO – Étape 3

Vendredi 10 mars – Monterotondo Marittimo > Montalto Di Castro (204 km)

© Bettini Photo (www.cyclingnews.com)

© Bettini Photo (www.cyclingnews.com)

Le champion du monde tchèque Peter SAGAN (Bora – Hansgrohe) enlève la troisième étape au sprint. Il devance l’Italien Elia VIVIANI (Sky) et le coéquipier belge de Max, Jurgen ROELANDTS. Le maillot de leader change une troisième fois en trois jours. Ce soir, c’est Rohan DENNIS (BMC) qui enfile le maillot bleu.

Maxime termine 84ème de l’étape, dans le même temps que Sagan. Au classement général, Max est 83ème, à 7’51″ du nouveau leader.

Classements de l’étape

Parole à Max
« La journée était assez nerveuse avec un vent de côté qui pouvait créer des bordures. On a bien roulé collectivement. A 30 kilomètres de l’arrivée, Jens a eu un double problème mécanique et il s’est retrouvé vraiment loin. Je l’ai entendu et on entamé une très longue remontée. A 10 kilomètres, tout était rentré dans l’ordre mais Jens avait perdu beaucoup d’énergie. Il a donc décidé que ce serait finalement Jurgen qui ferait le sprint. Et c’était sans doute une bonne idée vu que Jurgen finit à une belle troisième place. Personnellement, j’étais beaucoup mieux qu’hier et j’espère l’être encore demain pour épauler Tim au mieux sur une arrivée en montagne. »

Quatrième étape
Ce samedi, les coureurs affronteront l’étape-reine de ce Tirreno Adriatico. Celle-ci, longue de 187 kilomètres, se déroulera entre Montalto Di Castro et le célèbre (et terrible) Terminillo. Le parcours sera accidenté et deux difficultés montagneuses recensées seront au programme de la journée : La Colonnetta (km 57,1) et le Terminillo (arrivée). Le peloton démarrera de Montalto Di Castro à 11 heures. Les premiers coureurs devraient franchir la ligne d’arrivée entre 16h et 16h40.

© www.tirrenoadriatico.it

© www.tirrenoadriatico.it

TIRRENO ADRIATICO – Étape 2

Jeudi 9 mars – Camaiore > Pomarance (229 km)

© Photonews

© Photonews

Le Britannique Thomas GERAINT (Sky) remporte l’étape la plus longue de ce Tirreno Adriatico. Il devance le Néerlandais Tom DUMOULIN (Sunweb) et le champion du monde tchèque Peter SAGAN (Bora – Hansgrohe). Le Belge Greg Van AVERMAET (BMC), quatrième de l’étape, enfile le maillot de leader.

Maxime termine 89ème de l’étape, à 7’09″ du vainqueur du jour. Au classement général, il est désormais 86ème, à 7’51″ du nouveau maillot bleu.

Résultats complets 

Parole à Max
« L’étape du jour était relativement tranquille dans la première partie. Évidemment, le final était plus animé. On a fait un bon travail pour placer Tim mais personnellement je n’étais pas bien et j’aurais espéré faire mon travail plus longtemps. Néanmoins, Jurgen et Tim font un bon final. Demain, on aura sans doute un sprint massif. Avec Jens, on a une bonne chance. »

Troisième étape
La troisième étape mènera les coureurs de Monterotondo Marittimo à Montalto Di Castro (204 km). Une seule difficulté est recensée, à mi-parcours, le Scansano (km 92,7). Le peloton démarrera à 11h15 pour arriver entre 16 heures et 16h30.

© www.tirrenoadriatico.it

© www.tirrenoadriatico.it

TIRRENO ADRIATICO – Étape 1

Mercredi 8 mars – Lido di Camaiore  ›  Lido di Camaiore (22,7 km)

L'équipe Lotto Soudal à l'entraînement mardi - © Lotto Soudal

L’équipe Lotto Soudal à l’entraînement mardi – © Lotto Soudal

L’étape inaugurale de Tirreno Adriatico, un contre-la-montre par équipe, est remportée par les BMC. Ceux-ci bouclent l’étape avec une moyenne de 58,371 km/h. L’équipe Quickstep prend la deuxième place et les FDJ complètent le podium de l’étape. L’Italien Damiano CARUSO (BMC) enfile le premier maillot bleu de leader de cette édition 2017.

Les Lotto Soudal terminent l’étape à la septième place, avec un temps de 24’12″ et à 52″ de l’équipe BMC. Au classement général, Max occupe la 39ème place, à 51″ du premier leader de la course.

Résultats du jour

Parole à Max
« Je pense qu’on a fait un chrono correct. On est partis très très vite et on a d’ailleurs eu le meilleur temps intermédiaire. Ce départ rapide a, je crois, mis quelques équipiers en difficulté et du coup, sur le retour, avec le vent un peu plus défavorable, c’était un peu plus compliqué. On s’en sort bien. On aurait peut-être pu faire 15 secondes de mieux mais je crois que c’est pas mal, en général. La semaine s’annonce bien. Demain, ce sera une étape déjà difficile avec une arrivée à moitié au sommet. Ce sera tout pour Tim et Tiesj qui peuvent faire un bon résultat là-bas. « 

Deuxième étape
Jeudi, les coureurs parcourront 229 kilomètres entre Camaiore et Pomarance. Au programme du jour, trois difficultés montagneuses : Serrazzano (km 132,8), Volterra (km 176,6) et Montecatini Val di Cecina (km 206,6). L’arrivée, non répertoriée, sera une pente assez ardue. Le peloton prendra le départ à 10h25 et devrait arriver entre 16 heures et 16h30.

© www.tirrenoadriatico.it

TIRRENO ADRIATICO – Présentation 

Du 8 au 14 mars – Lido di Camaiore > San Benedetto del Tronto (1021,7 km)

© www.tirrenoadriatico.it

© www.tirrenoadriatico.it

Maxime participera pour la troisième fois à la Course des deux mers. Pour sa 52ème édition, Tirreno Adriatico proposera à nouveau une course complète avec deux contre-la-montres, des étapes pour sprinteurs et des étapes pour grimpeurs. Le tenant du titre est le Belge Greg VAN AVERMAET. Parmi les prétendants à sa succession : le Colombien Nairo QUINTANA (Movistar), les Italiens Vincenzo NIBALI (Bahrain Merida) et Fabio ARU (Astana), le Français Thibaut PINOT (FDJ), les Néerlandais Bauke MOLLEMA (Trek-Segafredo) et Tom DUMOULIN (Sunweb), le Britannique Geraint THOMAS (Sky), l’Américain Tejay VAN GARDEREN (BMC),…

Parole à Max
« On est motivé pour le contre-la-montre par équipe qui inaugure ce Tirreno. Les Strade Bianche nous ont donné confiance. C’est un parcours peu technique, ça se jouera donc sur des détails de cohésion. Si tout le monde est à son meilleur niveau, on peut envisager un top 5! Pour la suite du Tirreno, on vise une étape et pour le général, on verra déjà après ce soir ce qu’on peut espérer. »

Parcours
Mercredi 8 marsÉtape 1 : Lido di Camaiore > Lido di Camaiore (22,7 km – contre-la-montre par équipe)
Jeudi 9 marsÉtape 2 : Camaiore > Pomarance (229 km)
Vendredi 10 mars Étape 3 : Monterotondo Marittimo > Montalto Di Castro (204 km)
Samedi 11 mars Étape 4 : Montalto Di Castro > Terminillo (187 km)
Dimanche 12 mars Étape 5 : Rieti > Fermo (210 km)
Lundi 13 mars Étape 6 : Ascoli Piceno > Civitanova Marche (159 km)
Mardi 14 marsÉtape 7 : San Benedetto Del Trono > San Benedetto del Tronto (10 km – contre-la-montre individuel)

Équipe
Les coureurs Lotto Soudal présents en Italie seront les suivants : Tim WELLENS (Belgique – dossard 91), Tiesj BENOOT (Belgique – dossard 92), Jens DEBUSSCHERE (Belgique – dossard 93), Bart DE CLERCQ (Belgique – dossard 94), Nikolas MAES (Belgique – dossard 95), Tomasz MARCZYNSKI (Pologne – dossard 96), Max (dossard 97) et Jürgen ROELANDTS (Belgique – dossard 98).

La liste complète des partants est disponible ici.

Site Internet
Pour toutes les informations sur la course, n’hésitez pas à vous rendre sur le site Internet, disponible en italien et anglais.

Première étape
Ce mercredi, les coureurs rouleront un contre-la-montre par équipe dans les rues de Lido di Camaiore (22,7 kilomètres). Il n’y aura aucune difficulté sur le parcours qui est assez roulant. La première équipe, les Lotto Soudal de Max, démarrera vers 14 heures. La dernière, elle, arrivera aux alentours de 16h15.
L’ordre de départ peut être consulté en cliquant ici (attention, document PDF).

© www.tirrenoadriatico.it

© www.tirrenoadriatico.it

STRADE BIANCHE

Samedi 4 mars – Sienne > Sienne (175 km)

© Sirotti (steephill.tv)

© Sirotti (steephill.tv)

Le Polonais Michael KWIATKOWSKI (Sky) inscrit son nom au palmarès de la course italienne. Il s’impose devant les Belges Greg VAN AVERMAET (BMC) et le coéquipier de Max, Tim WELLENS. 

Maxime termine 45ème de la course, à 13’38″ du vainqueur du jour. 

Résultats de la course

Parole à Max
« Ici, ça s’est bien passé. On avait un plan assez audacieux et tout s’est passé comme prévu. On a durci la course avec toute l’équipe à 120 kilomètres de l’arrivée. On a insisté quelques kilomètres et finalement, on s’est retrouvé à quatre Lotto dans un groupe de quatorze coureurs. Avec Sean, on a roulé très fort pour faire la différence et mettre Tiesj et Tim dans les meilleures conditions. 
J’ai dû laisser aller à 50 kilomètres de l’arrivée. C’était encore long mais le groupe de favoris était déjà très réduit. Dans le final, Tim a bien joué le coup et finit troisième, Tiesj huitième. Évidemment, on visait la victoire mais on est fiers de la manière dont on a roulé collectivement et aussi du podium de Tim. On va prendre les quelques jours qui nous séparent du départ de Tirreno pour bien récupérer et préparer au mieux le contre-la-montre par équipe de mercredi. »

STRADE BIANCHE – Présentation

Samedi 4 mars – Sienne > Sienne (175 km)

© Strade Bianche (Twitter)

© Strade Bianche (Twitter)

Maxime participera pour la deuxième fois consécutive aux Strade Bianche. Cette année, pour la onzième édition, 11 secteurs pavés seront au programme, pour un total de près de 62 kilomètres (sur 175). Le vainqueur sortant, le Suisse Fabian Cancellara, ayant pris sa retraite, la succession est ouverte!

Parole à Max
« Les Strade Bianche est une course qui passionne vraiment les coureurs, il y a une vraie envie et une motivation qui sont présentes, comme au départ d’une grande classique. Chez Lotto Soudal, on part avec deux leaders et deux vrais vainqueurs potentiels avec Tim et Tiesj. Personnellement, je suis très motivé et impatient de tenter de les aider au mieux dans un schéma tactique qui ne sera pas évident et où la (mal)chance pourrait jouer un rôle! »

Equipe
Les coureurs Lotto Soudal alignés sur la course italienne seront les suivants : Tiesj BENOOT (Belgique – dossard 121), Sean DE BIE (Belgique – dossard 122), Bart DE CLERCQ (Belgique – dossard 123), Nikolas MAES (Belgique – dossard 124), Tomasz MARCZYNSKI (Pologne – dossard 125), Max (dossard 126), Jürgen ROELANDTS (Belgique – dossard 127) et Tim WELLENS (Belgique – dossard 128).

Pour la liste complète des coureurs, cliquez ici.

Site officiel
Toutes les informations sur la course sont disponibles sur le site officiel (disponible en anglais et italien).

Parcours
175 kilomètres seront cette année au programme des Strade Bianche, qui auront lieu autour de la ville de Siena (Sienne). Onze secteurs pavés jalonneront la course : du km 11,4 au km 13,4 (secteur 1); du km 17 au km 21,7 (secteur 2); du km 27,8 au km 32,3 (secteur 3); du km 38,5 au km 44,8 (secteur 4); du km 66,8 au km 78,8 (secteur 5); du km 79,7 au km 89,2 (secteur 6); du km 102,7 au km 112 (secteur 7); du km 121 au km 132,4 (secteur 8); du km 150,7 au km 151,5 (secteur 9); du km 155,6 au km 158 (secteur 10) et enfin, du km 161,7 au km 163 (secteur 11). Le peloton démarrera à 11 heures. Les premiers coureurs franchiront la ligne d’arrivée entre 15h10 et 15h40.

© www.strade-bianche.it

© www.strade-bianche.it